8 Solutions pour Pallier à une Situation Financière Délicate

Que ce soit pour générer un complément de revenu et vous offrir des petits week-ends, des petits voyages, des nouveaux vêtements, des places de spectacle ou simplement car vous vous retrouvez dans une période d’inactivité et que vous avez besoin de faire face à des charges financières, j’ai testé pour vous tout un panel de solution. 

Avant tout, ne déprimez pas, pas de stress et pas de problème. Il existe une solution pour tout vos tracas et ces solutions, ayant moi même dû y avoir recours, je les ai testé et vous en donne un condensé des meilleures 🙂 Retrouvez le sourire et continuer à lire mon article pour découvrir la solution qui s’adaptera le mieux à votre situation.

A SAVOIR AVANT DE SE LANCER

CONNAITRE LE “POURQUOI” :

Connaitre son “Pourquoi”, sa raison, sa motivation profonde est très important car c’est ce qui va vous permettre d’atteindre votre objectif. Il peut s’agit d’un “pourquoi” orienté loisirs et destiné à accroitre votre confort de vie (financer des weekends en famille par exemple). Cela peut aussi est un “pourquoi” plus terre à terre comme par exemple le fait d’avoir une facture très précise à régler. Peu importe ce qui vous motive, l’important est de connaitre cette motivation et de la garder précieusement dans un coin de votre tête.

Pour tout vous dire, j’ai testé ces solutions car je me suis rendue dans une situation financière très compliquée lorsque l’entreprise dans laquelle je travaillais en Angleterre a été liquidée du jour au lendemain, et cela en plein milieu de l’été et à l’approche du Brexit. Autant vous dire que j’ai subitement été confrontée à une situation pour laquelle je n’étais pas préparé et que j’ai eu beaucoup de difficulté à retrouver un emploi.

La bonne nouvelle c’est que cela m’a accordé énormément de temps libre pour tester les solutions dont je vais vous parler ci-dessous. Je me suis beaucoup documenté, j’ai farfouillé Internet de fond en comble à la recherche de solutions et, pas de langue de bois, il y a beaucoup de fausses promesses… C’est aussi la raison pour laquelle j’ai décidé de rédiger un article à ce sujet. J’ai bon espoir d’être la plus transparente possible mais aussi de vous épargnez pas mal de temps.

ETRE (SUR) MOTIVEE :

Soyons bien en phase su un point : gagner de l’argent ne se fait pas en un claquement de doigts, contrairement à ce qui se lis sur Internet. Cela demande beaucoup (beaucoup) d’investissement personnelle et de motivation. Sans motivation, ou avec une motivation moindre, inutile de vous lancer.

Il ne faut pas non plus avoir peur de réaliser parfois des activités “basiques” voire “peu stimulantes”. L’essentiel encore une fois et de vous générer une petite source de revenu, et comme à coeur vaillant rien n’est impossible, il faut quelques fois se remonter les manches.

Il faut donc non seulement connaitre la “raison” ou le “pourquoi” mais surtout avoir une motivation en accord avec votre projet.

L’important est de garder constamment votre objectif en tête et de tout mettre en oeuvre pour l’atteindre. Mais, entendons nous bien, il n’est pas nécessaire de se rendre dans l’attitude extrême visant à sacrifier votre vie de famille (chose que j’ai eu tendance à faire pendant une période et, croyez-moi ce fut un tord, rien n’est plus précieux que la vie de famille).

Ces activités que je qualifierai de “petits plus” ne sont là que pour améliorer votre quotidien en vous offrant plus de liberté (organisation de weekends, shopping…). Cela ne doit pas interférer dans l’équilibre de votre vie personnelle actuelle. Cet équilibre représente l’une des plus grande difficulté lorsque nous exerçons une activité à domicile.

TROUVER L’ACTIVITE ADAPTEE A VOS COMPETENCES :

Alors oui, sur Internet on vous dit de garder des enfants, de promener des chiens et pour ceux qui ne peuvent pas, de répondre à des sondages ou de tester des websites.

Factuellement ? Vous ne vous dégagerez pas un salaire, même minime, en répondant à des sondages. J’ai testé des dizaines de sites différents et pour que cela fonctionne il faut dans la majeure partie des cas accepter de communiquer des informations personnelles comme vos coordonnées par exemple. Bref pas top….

Je vous parlerais tout de même d’un site de Sondage qui s’est distingué des autres, même si (attention au Spoil), je suis moyennement convaincue par cette solution.

Par contre, si vous êtes motivés, il y a pleins de procédés et nouvelles start-ups en ligne qui ont développé des concepts pour vous aider à gagner un complément de revenu, voire un vrai salaire !! Ce qu’il est essentiel c’est d’avoir une activité qui soit la moins chronophage possible, c’est pourquoi il est essentiel à mon sens d’adapter votre choix à vos compétences.

Ci dessous je vous partage 8 idées simples permettant de gagner un petit complément financier chaque mois. Cela représente quelques dizaines d’euros et peut aller jusqu’à une centaine d’euros selon votre motivation, votre temps et votre capacité à “vendre”.

1. DEVENIR FREELANCE ET TRAVAILLER DE CHEZ SOI

Il est possible de développer un complément de revenu significatif en travaillant chez vous sur votre ordinateur. A raison d’1h par-ci, 1h par-là, vous pourrez générer de 50€ à 700€ mensuellement. Cela vous demandera du temps, de l’organisation et de la persévérance. Il s’agit cependant de la solution que j’ai le plus utilisé (9 mois au total), et qui a le plus porté financièrement ses fruits.

5 EUROS.COM

Je vous parle de la plateforme sur laquelle je m’étais inscrite comme Freelance. 5euros.com possède un concept très simple : vous offrez un micro-service pour 5€. A ce service, vous pouvez y ajouter des options supplémentaires à un prix plus rémunérateur. Par exemple : je vais réaliser 10 séides de présentation sur PowerPoint pour 5€. Avec en option la possibilité d’ajouter 5 solides de plus pour 10€…

Je vous invite sincèrement et parcourir le site 5euros.com car il est vraiment bien conçu et vous comprendrez en quelques clics la manière dont cela peut vous aider à générer des revenus. Cela va aussi vous donner une idées du panel de services proposés par les prestataires. Il en va de la gestion de tableau Excel à l’enregistrement d’une chanson personnalisée pour l’anniversaire d’un de vos propres. La seule limite est votre imagination si j’ose dire, ainsi que la loi de l’offre et de la demande.

Lien : https://5euros.com

Restez connectées car je déposerai ici très prochainement le lien vers un article dédié à la plateforme 5euros.com (actuellement en cours de rédaction).

Cette plateforme est celle qui m’a permis de générer le plus de revenus mais pour cela j’ai dû me former et en assimiler les mécanismes et les astuces. Je vous partagerai l’intégralité de mon retour d’expérience dans cet article.

ENTREPRIZER.COM

Le concept est exactement le même que celui de la plateforme 5euros.com. Vous mettez en ligne vos micro-services et vous y rajouter des options à des prix plus élevés. Les clients vous contactent par ce biais et la vente se déroule par l’intermédiaire de la plateforme pour plus de fluidité et de sécurité.

Lien : https://entreprizer.com

Combiné la publication de muicroservices sur 5euros.com et sur Entreprizer.com ne mange pas de pain puisque les deux plateforme sont gratuites. Cela vous aidera simplement à accroitre votre visibilité. Méfiez-vous simplement d’avoir de bonnes méthodes d’organisation pour ne pas vous éparpiller et délivrer vos productions en temps et en heure.

Besoin d’aide pour vous organiser ? Consulter Définir un Objectif SMART, Prioriser avec la Matrice d’Eisenhower, et Optimisez votre organisation avec la Méthode NERAC.

PEOPLE PER HOUR

People Per Hour est une alternative anglaise pour toute personne se sentant suffisamment à l’aise pour travailler en anglais.

Lien : https://www.peopleperhour.com

Pour tout savoir sur le fonctionnement de l’activité de Freelance, je vous invite à consulter le blog https://blog.freelance.com, créé et alimenté par la société du même nom.

2. INTEGRER UNE EQUIPE DE VDI : VENDEUR DISTRIBUTEUR INDEPENDANT

PRINCIPE :

Cette solution ne s’adresse qu’à celles et ceux vraiment motivés pour gagner des sommes d’argent plus élevées. Les gains sont en général à hauteur de 150€ lorsque l’on débute. Une fois le réseaux de clientes en place et les mécanismes de distribution sur les réseaux sociaux rodés, cela peut atteindre les 1,000€. Attention, cela demande du travail et de l’investissement personnel ! Bien évidement, certains gagnent beaucoup plus que cela, mais ne perdez pas de vu qu’ils se sont impliqué à 200% dans l’activité et qu’ils font cela depuis plusieurs années dans la plupart des cas.

Pour vous expliqué très simplement la manière dont cela fonctionne, j’ai tendance à comparer cela à du Tupperware 2.0. Tout le monde a en tête la vendeuse à domicile qui vente les mérites de ses produits et qui développe sa clientèle grâce au bouche à oreille ? C’est tout pareil, ou presque. Exception faite que le moteur de diffusion est basé sur les réseaux sociaux.

Pour réussir, vous êtes accompagné par un parrain ou une marraine. Il s’agira souvent d cela personne qui vous a recruté et qui va vous former. Grâce à cette personne vous developperez compétences et astuces pour vendre, à condition d’accepter de jouer le jeu. Sinon arrêtez vous de suite !

EXEMPLE DE SOCIETES :

Il existe un grand nombre d’entreprise offrant cette opportunité. Pour ma part je n’en connais que quelques unes. Si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure, laissez moi vos coordonnées et je pourrai vous mettre en relation avec les quelques personnes que je connais aussi de ces deux entreprises. Ils seront plus aptes à vous expliquer concrètement leur activité.

  • It Works ! qui est celle dans laquelle j’ai travaillé pendant 3 mois
  • HerbaLife dans laquelle plusieurs amis d’enfance se sont lancés.
  • Vous pourrez trouver d’autres noms en ligne, selon le domaine qui vous attire

RETOUR D’EXPERIENCE :

Succès en demi teinte à mon niveau pour une raison toute bête : je suis une timide des réseaux sociaux et n’aime pas trop écrire au gens. Etrange pour une fille qui tient un blog, je sais. Cependant, ce qui m’a “bloqué” c’est vraiment cela, solliciter mon entourage pour faire connaitre ma nouvelle activité. Disons que j’ai rechigné à mettre en oeuvre les conseils de ma coach, pourtant très faciles (publications de stories, quelques messages à envoyer par-ci par-là, quelques petites publications sur les réseaux sociaux…).

Je me suis rendue à l’évidence, non seulement mon caractère introvertis n’était pas “adapté” mais j’avais sous estimé cette activité qui, malgré tout, est quelque peu chronophage. En résumé, le marketing de réseau n’est pas ma tasse de thé.

Néanmoins, dans mon entourage je suis ce que l’on pourrait appeler un exemple à part et je garde tout de même une superbe opinion de mes 3 mois en tant que VDI. J’ai rencontré une team d’hommes et de femmes très sympathiques, motivés, positifs et très présent pour moi. Le genre de personne qui nous tire vers le haut 🙂

J’ai, par ailleurs, “recruté” une personne incroyable pour qui l’expérience VDI est un véritable succès. Elle dépasse tous ses objectifs et s’en est vu métamorphosée. Elle est radieuse ! Les bonus tombent les uns apres les autres. Pourquoi ? Elle gère les réseaux sociaux d’une main de maitre et c’est clairement une activité faite pour elle 😉

PRE-REQUIS POUR AVOIR UNE EXPERIENCE FRUCTUEUSE :

  • Etre familier avec les réseaux sociaux et s’en servir régulièrement
  • Ne pas avoir peur de solliciter votre entourage pour leur présenter vos produits
  • Accepter d’être formée, guidée, et “d’apprendre” un nouveau métier
  • Etre bien renseignée sur l’organisation de la société, sur les subtilités telles que d’éventuels frais ou conditions vous permettant de percevoir vos commissions
  • Etre disponible, suivre l’actualité de l’entreprise, échanger avec les membres de la communauté

EN CONCLUSION :

Il ne faut pas voir cette activité en noir et n’en dire que du mal puisque chacun vis le marketing de réseau d’une manière qui lui est propre.

Renseignez vous au maximum si cela vous intéresse, posez des questions à des membres de la communautés et surtout assurez-vous d’avoir de la disponibilité et une envie forte de travailler grâce aux réseaux sociaux. Si tous les paramètres vous semblent accessibles, charge à vous de vous lancer dès que vous le serez prêts ^^

3. TENIR UN BLOG ET LE MONETISER

Ecrivez un blog !! Ok c’est un bon plan oui et non puisque cela demande un petit investissement financier au départ mais là encore, il est possible de créer un blog sans avoir à avancer de l’argent.

Le blog possède deux atouts :

Le premier ? Purée ce que ça fait du bien d’écrire, de se vider la tête, de partager et d’échanger autour d’idées avec de nouvelles personnes. Rien que pour cela, tout le monde devrait franchir le cap (haha je dis cela mais j’ai mis des mois avant de me lancer).

Le second ? Si vous vous prenez au jeux, vous allez avoir toujours plus de visites, de sujets à aborder et sincèrement, vous allez rapidement réussir à monétiser votre blog personnel.

Alors oui cette partie « monétisation » va demander plus d’implication de votre part, cela va vous prendre du temps et de l’énergie mais une fois encore ce n’est que du positif. Ce sera de la bonne énergie ! Vous allez vous investir dans votre blog, dans votre « bébé » et quand cette investissement de temps se concrétisera par des petits revenus, vous en serez encore plus heureux.

ATTENTION :

Je ne dis pas que bloguer c’est LA solution magique pour avoir de l’argent. Le mien, par exemple, ne me rapporte rien en terme financier. Au contraire, je perds de l’argent puisque j’ai acheté un URL et un hébergement pour Lemon & Coconut. Par contre, cela me détend de m’occuper de mon blog 🙂 et c’est déjà une grosse rémunération en soit, n’est-ce pas ? 

DIFFICULTES :

J’ai débuté mon blog pour le plaisir. Cependant, un blog demande de la rigueur, du temps, de l’organisation, de la créativité… C’est une mini entreprise qu’il faut gérer entre publication, mise en forme, aspect IT, communication sur les réseaux sociaux et j’en passe.

Nous avions presque tous tenu un blog à l’époque des Skyblogs et autres plateformes. Les blogs ont énormément évolué depuis cette époque (pour le meilleur). Tenir un blog est à la portée de tout le monde mais au démarrage, il faut nécessairement accepté de se remettre en question, de se former et s’investir pour la réussite de votre blog. D’autant plus si vous espérer en tirer un revenu complémentaire.

RESSOURCES UTILES POUR VOUS AIDER A MONETISER VOTRE BLOG :

4. LIBERER SON IMAGINATION EN REDIGEANT UN E-BOOK

Pourquoi pas écrire un ebook ? Je ne me suis pas encore lancée dans ce type d’activité car je n’ai pas eu l’idée fabuleuse qui me servirai de trame pour mon future livre mais je garde cette idée en tête. 

Après tout, tout le monde a des idées, tout le temps. Il nous suffirait simplement de prendre l’habitude de les confiner dans un petit carnet ou sur notre téléphone. De bout de phrases en morceaux d’histoire, il en sortira forcément quelques choses de bon 😉

Autre piste, vous êtes expert dans un domaine ? Partagez votre connaissance ainsi que votre savoir faire par ce biais.

5. VENDRE VOS CREATIONS EN LIGNE

Vous maitrisez le graphisme, les outils photoshops, le design… vendez dès à présents vos créations sur la toile ! Vous avez un talent si vous possédez la fibre dans l’un de ses domaine car de nos jours plus personne ne souhaite “se prendre la tête” à préparer des supports numériques et grands nombres d’entre nous préfèrent acheter des Templates tout prêts.

Vos créations peuvent être mises en vente sur le site :

CREATIVE MARKET

Si vous n’avez jamais entendu parler de Creative Market, je vous recommande vivement d’y faire un tour. Ce site est une mine d’or en terme de template notamment (CV, PowerPoint, Canva, Documents Words, Business Modèle…). Depuis que je l’ai découvert, je ne peux plus m’en passer.

Lien : https://creativemarket.com/sell

De ce fait, si vous êtes douées sur les outils informatiques tels que Photoshop, Canva ou le Pack Office, ou si vous possédez une formation dans ce domaine, vous avez la possibilité de vendre vos créations numériques en ouvrant un Shop sur la plateforme.

Le seul inconvénient est que le site est rédigé en Anglais. Cependant, vous connaissez à connaitre mon avis sur le sujet, il n’est jamais trop tard pour apprendre 😉 Et, en toute objectivité, le site Creative Market est très intuitif, nul besoin d’être bilingue pour vous dépatouiller.

ETSY

Plus personne ne présente Etsy tellement sa renommé est grandissante. Cependant, si vous ne le connaissez pas encore, Etsy est une plateforme sur laquelle vous pouvez ouvrir votre boutique et y vendre toute création de votre choix.

Lien : https://www.etsy.com

Cela peut venir en complément de Creative Market, si vous souhaitez avoir d’avantage de visibilité pour vendre vos productions. Cela peut aussi être l’opportunité de vendre d’autres produits comme des créations que vous auriez réalisé en cousant, tricotant, crochetant… Seule votre imagination est la limite si j’ose dire.

La plateforme est admirablement bien construite. Je n’ai pas encore franchi le cap d’y ouvrir ma boutique (un jour peut-être) mais je suis une cliente régulière. Qui plus est, je me suis beaucoup renseigné sur le fonctionnement d’Etsy. J’en suis plus que satisfaite !

6. REPONDRE A DES SONDAGES

Une autre solution qui est très souvent proposé sur la toile consiste à répondre à des sondages. Pourquoi pas me direz-vous ? Cependant, gare aux sites sans plus-value et aux arnaques si j’ose dire. L’univers du sondage est pleins de belles promesse mais nous n’en voyons pas souvent la couleur.

A toute fins utiles, je me suis aventurée dans le test d’un grand nombre de sites de sondages. Le plus souvent, ce qui est dit c’est qu’un sondage est rémunéré entre 0,10€ et 5€. Oubliez… ce n’est pas la vérité. Certains sont rémunérés mais jamais à hauteurs de 5€. Plus encore, pour un sondage rémunéré quelques centimes, vous devrez répondre à des dizaines d’autres gratuitement. Tout du moins c’est ce qu’il s’est passé sur la majorité des sites testés. L’autre astuce est de vous faire gagner des points qui, une fois cumulés, pourront être dépensés… ce qui n’arrive jamais car vous ne posséderez jamais suffisamment de points pour cela.

Autre possibilité, les sondages sont payés, c’est exact ! Mais (attention au mais), soit il n’y a presque jamais de nouveaux sondages mis en ligne (adieu gains financiers), soit il y a déjà trop d’utilisateur “avec le même profil que vous” qui y ont répondu.

Enfin, il est souvent proposé des réductions en échanges de vos réponses. “-10% chez la marque XXX”. Cela n’arrange pas nos petites affaires car rappelons nous le bien, nous souhaitons gagner et non perdre de l’argent.

Lien : https://www.maximiles.com/home-log-out

Le seul programme que j’ai trouvé correct est Maximiles. L’interface est intuitive et colorées. L’inscription est rapide. Les sondages sont nombreux, actualisés et sur des thématiques assez diversifiées.

Les récompenses sous forme d’attribution de points sont décentes avec très régulièrement (une fois par semaine à minima) des quizz plus rémunérateurs. Les points sont ensuite échangeables contre des cadeaux. Le catalogues de cadeaux est d’ailleurs assez fournit et permets aux utilisateurs de dépenser leurs points même s’ils n’en ont pas encore accumulés beaucoup.

Screenshot issus de mon profil dans la plateforme MaxiMiles.

Par exemple, un petit peu sceptique sur le concept, j’ai dépensé 27 points sur les 1200 que j’avais afin d’acquérir un aspirateur à main Philipps. Peu utile me direz vous ^^ Je suis d’accord mais il fallait bien tester la plateforme. Là où j’ai été très agréablement surprise c’est qu’après le simple débit de mes 27 points, seule mon adresse postale m’a été demandé et ensuite on m’a confirmé que je reverrai mon gain sous 21 jours. Aucun de frais de port à payer donc !

Il s’agissait d’un test mais l’offre de cadeaux va de ce petit aspirateur à des jeux pour la PS4 par exemple, en passant par des SmartBox, des réductions sur de grandes chaines de magasins…

7. VOUS DESENCOMBRER EN TRIANT PAR LE VIDE : LE MENAGE DE PRINTEMPS !

Faites le tri dans vos placards et vendez ce qui ne vous sert plus. Tout ce qui dépéri et que vous n’avez ni mis, ni utilisé, depuis des années : cela va du livre qui prend la poussière sur le bord de votre bibliothèque débordante, du vêtement que vous n’avez jamais mis ou ne portez plus aux meubles et accessoires que vous entassez dans votre garage.

Profitez en car en ce moment la mode est au “minimalisme”, au “slow shopping” et à la consommation en toute intelligence. Que vous soyez pour ou contre ces concepts, le constat reste le même, vous avez forcément chez vous un ou deux articles minimum que vous n’utilisez plus depuis belle lurette, et que vous n’utiliserez plus jamais.

VOUS EN DEBARRASSER N’AURA QUE DES AVANTAGES :

  • 1) Vous allez récupérer un petit peu d’argent dessus
  • 2) Vous allez gagner de l’espace dans vos placards
  • 3) Cela fera le bonheur d’une nouvelle personne
  • 4) Et cela va rendre à l’objet son utilité première 😉

ALORS QUE VENDRE ET OU LE VENDRE ?

  • Tous vos livres peuvent être revendus via Momox.

Il vous suffit d’aller sur le site Internet ou de télécharger l’application puis de scanner vos ouvrages. Tous les livres ne sont pas rachetés par Momox, cela dépend de l’offre et de la demande du moment.

Une fois scanné, Momox vous indique un prix auquel il est prêt à vous racheter le livre. Cela peut aller de 0,15€ (pas rentable me direz vous… sauf si vous avez besoin de place), à des 10 aines d’euros selon le livre. Le seul prérequis est d’avoir in fine une facture totale de minimum 10 euros.

Ensuite, il suffit de télécharger le bon d’affranchissement et de l’imprimer gratuitement puis d’expédier votre colis. A réception Momox inspecte les livres et procède à leur paiement.

Comptez sur un paiement sous 20 à 30 jours environ (le temps que les livres soient reçus en Allemagne puis que le processus se mettent en marche).

  • Les vêtements neufs ou d’occasion sont revendables sur les plateformes Vinted et Vide Dressing par le site Internet ou les applications mobiles

Cela peut prendre un petit peu de temps avant de trouver une acheteuse. Cependant, si vous vendez vos vêtements à un prix raisonnable en vous basant sur les prix du marché appliqué par les autres vendeurs sur la plateforme, et si vous êtes un minimum active sur la plateforme et sympathique, vous allez faire des miracles.

Un petit exemple pour vous aider à vous rendre compte des gains potentiels. Lorsque j’ai pris la décision de quitter la région parisienne pour m’installer à Londres, j’ai du procéder à un tri massif de mon placard. Autant certains vêtements fallait la peine d’aller dans des bennes de recyclages, autant pour d’autre il m’étaient impossible de les jeter. Je les ai donc mis en ligne. En l’espace d’un mois et demi j’ai réalisé près de 1,000€ de gains. Incroyable ! Je n’en revenais pas ! Et cela sans trop d’effort si ce n’est celui de prendre de jolis photos, de rédiger des annonces et de répondre aux messages (soit à hauteur de 10/20 minutes par jour max).

  • A quoi bon stocker lorsque vous pouvez utiliser Le Bon Coin pour revendre vos meubles, objets et électroménager ?

Peut être est-ce du à mes nombreux déménagements ces dernières années mais le stockage d’objets dont je n’ai plus l’utilité est devenu un fléau que je ne cesse de traquer. Garage bondé et débordant, cartons stocké ici et là dont on a oublié le contenu… Argh… Que d’énergie et d’espace perdue. Or, les vendre sur le Bon Coin va vous permettre de générer un petit complément de revenu tout en offrant un peu d’air à vos espaces surchargé.

Vous pouvez même utiliser l’application Letgo pour vendre vos vêtements et objets ou l’application GEEV qui propose cette fois-ci le don d’objets (pas de gain financier dans ce cas, uniquement un gain de place)

8. METTRE A PROFIT VOS TALENTS SECRETS

Vous avez une formation en photographie ou êtes photographe amateur mais disposez de jolies cliches en votre possession ? Vous pouvez également mettre ces derniers en ventes sur des sites comme Shutterstock par exemple. Rien de plus simple ^^

Lien: https://submit.shutterstock.com/?language=fr

C’est une excellente solutions pouvant vous aider à générer quelques euros supplémentaires chaque moi est de vendre vos photos en ligne. Il faut bien évidemment que les photos soient de qualité (exit les images floues, mal cadrées…) !

9. PETIT + POUR LA ROUTE

Ici je ne vais pas donner une neuvième astuce pour gagner de l’argent mais plutôt vous rappeler qu’il existe de nombreux sites permettant de faire des économies. Pour ces derniers, je vous laisse faire vos propres recherches Internet mais voici une petite liste de ce qu’il est possible de faire :

  • Recevoir des échantillons gratuitement (ou moyennant le paiement de frais de port)
  • Tester des produits (surtout en cas de lancement d’une nouvelle gamme)
  • Bénéficier de réductions sur les plus grandes marques : les sites comme radins.com, ma-reduc.com, dealabs.com, serialdealer.fr, dealbuzz.fr et 321reduc.com publient des codes de réductions sur tout un panel de marques du quotidien

Alors certes ce point est un point “dépense” et non pas “économie/gain” mais comme nous sommes toujours contraints d’investir notre argent à un moment donné, autant le faire au plus petit prix possible 😉

10. RECAPITULATIF DES SOLUTIONS PRESENTEES POUR GAGNER DE L’ARGENT

En conclusion, afin de vous aider à faire face à une situation financière compliquée, plusieurs solutions simples existent afin de vous aider à générer un complément de revenu. En multipliant les activités, vous augmenterez vos gains mais attention cependant à ne pas vous disperser.

  • Travailler: vous lancer dans une activité à temps partiel ou à temps pleins comme Freelance ou comme Vendeur Distributeur Indépendant
  • Créer : misez sur votre créativité et vos compétences pour vendre vos créations sur des plateformes dédiés, qu’il s’agisse de DIY, de templates numériques ou de photographies
  • Trier : revendez tous ce qui ne vous est plus indispensables, faites le tri tous les six mois et séparez vous de ce que vous n’aurez ni porté nu utilisé durant ce laps de temps
  • Gagner des bons cadeaux : pensez à ces sondages pas trop prenant qui vous permettent de bénéficier de bons de réductions
  • Economiser : à quoi bon payer le prix fort si vous pouvez obtenir le même article à un prix réduit ?

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à en sauvegarder le contenu en épinglant l’image ci-dessous sur Pinterest.

De la même manière, si vous avez d’autres astuces faciles à mettre en place pour arrondir les fins de mois ou générer un petit peu d’argent de poche alors partagez nous vos astuces et recommandations en commentaires 🙂

Partager:

Laisser un commentaire