Accueil » Découverte du terroir canadien à la Sucrerie de la Montagne

Découverte du terroir canadien à la Sucrerie de la Montagne

Impossible de quitter le Québec sans avoir diner au moins une fois dans une Cabane à Sucre. Après avoir quelques instants cherché sur Internet celles qui se trouvent à proximité de Montréal où je réside, j’ai finalement opté pour la Sucrerie de la Montagne. Son fondateur est un personnage emblématique, connu et respecté dans la région. Sa Cabane à sucre attire les touristes venus de tout horizon et les guides semblent tous la recommander.

Qui plus est, j’ai décidé de profiter de mon dernier weekend au Québec pour aller visiter Ottawa, la Capitale du Canada. Or, il s’avère que la Sucrerie de la Montagne se situe sur le chemin. On dirait que les étoiles s’alignent ! Il ne reste plus qu’à vivre l’expérience.

Une expérience gustative, sucrée, très gourmande. Mais surtout, une expérience atypique et purement canadienne. 

Toujours plus d’évasions et de découverte au Canada, avec un weekend pour découvrir la ville de Québec, et des sorties à ne pas manquer dans Montréal.

Pour information, cet article est succeptible de contenir un ou plusieurs liens affiliés. Cela signifie que si vous cliquez sur le lien affilié et que vous faites un achat, le site va me reverser une infime commission afin de me remercier de vous avoir envoyer vers eux. Cela n’induit pas de frais supplémentaire pour vous. Cela m’aide simplement à financer les coûts inhérants à la tenue de ce blog. 

COMMENT SE RENDRE A LA SUCRERIE DE LA MONTAGNE ?

La Cabane à sucre que j’ai choisit est la Sucrerie de la Montagne. Elle se situe à Rigaud, en plein coeur du Québec. Son adresse précise est le 300 Chemin Saint-Georges, Rigaud, QC J0P 1P0. Elle se situe sur la route en direction d’Ottawa, du côté de la rive sud, à seulement 55 km de Montréal. Il faut environ 1h de route pour la rejoindre. Le trajet se déroule facilement grâce aux grandes voies routières. Nous nous laissons facilement envouter par les paysages qui croisent notre chemin. 

La Sucrerie de la Montagne est un établissement dirigé par Pierre FAUCHER. Il est non seulement le créateur mais aussi le propriétaire de ce lieu emblématique. Une fois que vous aurez vu son visage, vous ne l’oublierez plus. Vous vous souviendrez à minima de sa grande barde qui, pour ma part, m’a fait penser à un père Noël. Monsieur FAUCHER dirige cet endroit depuis 1980. Le domaine de la Sucrerie de la Montagne est depuis lors devenu un endroit emblématique et incontournable de la Région. 

QU’EST-CE QU’UNE CABANE A SUCRE ?

Une Cabane à Sucre, est en fait une ferme. Il s’agit d’une ferme spéciale puisqu’elle se consacre à la sève d’érable à partir de laquelle sera ensuite fabriquée le sirop. Ces fermes sont donc en charge de faire pousser des érables, emblème du Canada, puis à la bonne saisons, d’en extraire la sève avant de la transformer. De cette sève, divers produits sont fabriqués : le délicieux sirops d’érables, des biscuits fourrés à la crème d’érable, de la Tyre d’érable… Que du bon ! Que du délicieux ! 

La récolte à généralement lieu à partir de mi-Janvier, jusqu’à environ fin Avril. Cette période est en quelque sorte la haute saison de l’érable. Elle offre les meilleures conditions météorologiques, notamment en terme de température, pour permettre à la sève de monter et de descendre convenablement, et ainsi d’en favoriser sa collecte. 

IMMERSION TOTALE DANS LE CANADA ATYPIQUE

Une fois arrivée sur place, l’immersion est totale ! Dépaysement garanti. La sucrerie se situe au milieu des bois. Il n’y a rien du tout aux alentours exceptés la nature. Les bâtiments qui constituent la Sucrerie de la Montagne sont de vrais chalets en rondins de bois. C’est superbe. Nous avons vraiment la sensation de se trouver dans une ambiance montagnarde pittoresque.

J’y suis allée à l’ouverture de la saison de l’érable. Il n’y avait donc pas encore beaucoup d’activité disponibles pour les visiteurs. Néanmoins, si vous décidez de vous y rendre plus tard dans la saison, un grand nombre d’animations vous attendront. Parmi elles, nous trouvons par exemple le lancé de haches sur des cibles en bois, une visite de la sucrerie et de sa boulangerie, une promenade en traineau ou en calèche, de la dégustation de Tyre d’érable ou encore l’accès à une petite boutique proposant des produits artisanaux issus de la Cabane à sucre. 

De part sa présence dans la nature, vous pouvez également en profiter pour faire une randonnée. Je n’ai hélas pas pu le faire, les conditions neigeuses ne le permettant pas. Cela ne m’a pas empêcher de prendre de jolies photos, avant de me réchauffer autour d’un bon feu de bois. 

DE QUOI SE COMPOSE LE DOMAINE DE LA SUCRERIE DE LA MONTAGNE ?

Le domaine comprend plusieurs structures distinctes. Tout d’abord, il y a plusieurs maisons en bois qui nous donnent l’impression d’être dans un village. Ces maisonnettes sont en fait des logements qu’il est possible de réserver pour la nuit. 

Dans cet agencement, nous retrouvons un espace permettant la réalisation de feux de joie, un coin pour les bucherons, un espace de jeu pour faire des fléchettes, du tir à l’arc ou même du lancé de haches. 

Ensuite, au bout du village, nous arrivons au niveau de la cabane principale, l’immense cabane faisant office d’espace de réception. Plusieurs pièces de tes grandes tailles sont accessibles et il est également possible d’en privatiser certaines pour l’organisation d’événements professionnels ou personnels. Le style de ce bâtiment principal est dans la continuité du site. Nous avons l’impression d’être dans un immense chalet montagnard. Les tables sont en bois. Les bancs sont en bois. La structure est en bois… bref le bois est bel et bien l’élément clé dans ce domaine. 

La décoration ajoute au caractère montagnard, ancien et atypique : de vieilles photos familiales, des animaux empaillés, des lampes à huile… de quoi se mettre dans l’ambiance ! 

Sur ce site, nous retrouvons également un laboratoire dans lequel le traitement du sirop d’érable est exécuté selon les méthodes traditionnelles. Il y a également une petite boutique vendant les produits locaux. 

PRE-REQUIS POUR UNE EXPERIENCE OPTIMALE ?

NE PAS OUBLIER DE RESERVER 

Tout d’abord, la Sucrerie de la Montagne est réputée, les visiteurs viennent de loin pour y diner. Je vous invite donc à réserver en avance votre table soit par le biais de leur site Internet, soit plus simplement en les appelant. 

JEÛNER LA JOURNÉE PRÉCÉDANT LE REPAS

Concernant le repas, je vous invite grandement à jeuner le matin et le midi qui précèderont votre repas. En effet, de nombreux plateaux avec différents plats se succèdent sur la table (menu unique pour tout le monde mais une dizaine de plats en tout genre, pour ravir les papilles les plus gourmandes). Des plats très bons mais assez copieux. Le tout arrosé du sirop d’érable maison mis à disposition en grande quantité sur les tablées. 

La pièce principale est gigantesque. Elle abrite de grandes tables en bois. Selon le nombres que vous serez, il se peut que vous partagiez votre table et votre banc avec des membres d’une autre famille ou d’un autre groupe d’amis. La convivialité est le mot d’ordre. Convivialité qui s’exprime également par l’immense foyer. Tellement grand que, si vous avez froid, vous pouvez prendre un siège et vous installer dedans afin d’être au plus près des bûches incandescentes.

Enfin, le repas est portée au rythme de la musique. Une estrade située à une extrémité de la pièce permets à un musicien-chanteur de nous offrir un spectacle chaleureux. Ce spectacle est d’ailleurs collaboratif puisqu’il vous demandera de vous porter volontaire pour jouer de la cuillère à bois et marquer le tempo sur une musique traditionnelle québécoise. 

VENIR TÔT !

Les québécois dînent tôt, il ne faut pas l’oublier. Donc privilégiez une réservation de bonne heure. Le jour où j’y suis allée avec mes amis, la cuisine fermait ses portes à 22h, pour vous donner une idée. Et la majorité des personnes se sont mises à table à 18h. De notre côté, en bon français, nous avions réservé pour 19h30, pendant prendre l’apéro tranquillement avant. Comme la salle n’était pas pleine ce jour-là (coup de chance), nous avons pu décaler afin de dîner dès 19h.

QUEL BUDGET PREVOIR ?

Pour vous donner une idée du budget, j’ai déboursé 34$ pour le repas sans les taxes et sans les pourboires. Il faut compter environ 15% de taxes en plus et 15% de pourboire additionnels sur le total. Enfin, les boissons n’étant pas comprises dans le menu, vous ajouterez très probablement une carafe de bière ou à minima une pinte (spécialités locale). 

QUE MANGE-T-ON DANS LA CABANE A SUCRE ?

ENTREES

Le premier service mets le ventre en appétit avec l’aide d’une soupe au pois du Montagnard, d’un pain croûté de la paysanne. Pain et beurre sont mis à disposition sur la table tout au long du repas. Il en est de même pour le sirop d’érable. 

PLATS

Le second tour est quant à lui plus garnit : jambon fumé à l’érable (délicieux), fèves au lard, omelette soufflée, saucisses de campagne, ragoût de boulettes, grillades de lard, pommes de terre pilées à l’ancienne, tourtière de la beauceronne (pas vraiment fan, c’est assez sec), ketchup aux fruits et marinades maison. 

DESSERTS

Au dessert, les bouches sucrées seront ravies. Une tarte au sucre accompagne de petites crêpes au sirop d’érable. Si vous n’avez jamais mangé de tarte au sucre, commencez par en prendre une très petite part car le taux de sucre est vraiment impressionnant. Disons que c’est très bon à condition d’en prendre uniquement une petite part. Pour terminer, les hôtes offrent également le thé ou le café pour clôturer le repas. 

Toujours plus d’évasions et de découverte au Canada, avec un weekend pour découvrir la ville de Québec, et des sorties à ne pas manquer dans Montréal.

Pour conclure, j’ai passé. Un excellent moment au sein de la Cabane appelé la Sucrerie de la Montagne. Mes amis et moi-même avons quelques peu souffert pendant la nuit d’indigestion, n’étant pas habitué à diner si gras et si sucré. Néanmoins, si c’était à refaire, nous y retournerions de ce pas !

L’endroit est exceptionnel. Il ressemble en tout point à ce que l’on imagine d’une Cabane à Sucre. L’ambiance conviviale et festive nous mets tout de suite à l’aise. C’est très simple, nous n’avons pas vu le temps passer. Je vous recommande à toutes et à tous d’aller y diner lorsque vous serez de passage dans les environs !

De votre côté, avez-vous testé d’autres Cabanes à Sucre au Québec ou, plus largement, au Canada ? Chaque Cabane ayant malgré tout sa spécialité, y-en-a-t-il une que vous nous recommanderiez à tous ? Si tel est le cas, je vous invite vivement à laisser un commentaire en bas de cet article. Et, je vous remercie par avance pour cette bonne adresse. 

En attendant, n’oubliez pas de vous abonner à la page Facebook du blog, et d’épingler l’image ci-dessous sur Pinterest dans l’un de vos tableaux dédiés à la France. A très vite pour de nouvelles aventures ! 

Pin it :

Partager:

Laisser un commentaire

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
error

Vous aimez le blog Lemon & Coconut ? Partagez-le sur les réseaux sociaux :)