Accueil » Escapade d’une journée au Mont Tremblant, Québec

Escapade d’une journée au Mont Tremblant, Québec

Niché dans les Laurentides et à seulement une heure et demi de route au nord de Montréal, se trouve Mont Tremblant. Tremblant est une destination très appréciée des touristes qui viennent au Québec et c’est un endroit idéal pour les skieurs, les amoureux de la nature et les randonneurs. 

Après avoir tant entendu parler de cet endroit, je m’y suis moi-même récemment rendu. Je voulais profiter de l’air pur et frais ainsi que du début des couleurs automnales brillantes. Conquise par le droit, j’y retournerai d’ailleurs pour voir les arbres devenus rouges puis les arbres sous la neige.  L’avantage, le Mont Tremblant est situé dans les Laurentides, à environ 90 minutes de route au nord-ouest de Montréal. Un endroit rapide d’accès en soit, à condition d’avoir une voiture ou de pouvoir en louer une. 

La station de ski Mont Tremblant que l’on appelle Le Village et le parc national du Mont-Tremblant sont les meilleurs endroits pour découvrir ce coin du Québec. 

J’ai pour ma part passé une journée entière dans ce cadre de rêve. La matinée, ainsi qu’une bonne partie de l’après-midi, je l’ai passé dans le Parc du Mont Tremblant, dans le Secteur de la Diable, à l’Ouest du parc. Le reste de l’après midi ainsi que ma soirée ont été dédié au Village du Mont Tremblant. 

Cet article vous a donné des envies d’escapades au Québec ? Ces articles pourront surement vous intéresser : Mes Premiers Pas à Montréal, Sur la Trace des Street Artistes du Boulevard Saint Laurent à Montréal.

RANDONNEES DANS LE SECTEUR DE LA DIABLE, PARC NATIONAL DU MONT TREMBLANT

L’entrée du parc nécessite l’achat d’un ticket, qui se fait aux différents points d’entrées disponibles sur le site. Toutes ces informations sont disponible sur le site du Parc National du Mont Tremblant. Pour ma part, je suis entrée via le Poste d’accueil de la Diable. 

Avant de commencer vos randonnées et expeditions, je vous conseille de vous rendre jusqu’au Centre de Découverte qui se situe à 10km après l’entrée dans le parc. Vous pourrez y recueillir un plan du site, si vous n’en avez pas déjà un. Remplir vos gourdes d’eau, si tel n’est pas encore le cas. Mais aussi admirer la vue sur le lac en vous relaxant tranquillement sur des chaises longues en bois. Le Centre de Découverte pourra également vous orienter vers l’endroit où vous pourrez louer des canoës ou des vélos au sein du parc. 

MISE EN JAMBES : les Chutes du Diable 

Afin de vous mettre en jambe, je vous recommande de débuter par deux petites promenades. La première vous mènera à la Chute du Diable. La promenade fait 790m aller. Elle est accessible pour les débutants et demande peut d’efforts. Vous serez néanmoins récompensez par une jolie vue. Un excellent endroit où prendre des photos. 

PROMENADE : les Chutes de Croches 

Puis, dans cette continuité, dirigez vous vers la Chute des Croches. Cette seconde promenade est encore plus rapide car elle ne fait que 400m aller. Le point de vue est accessible très facilement. Vous y trouverez des bancs pour admirer le paysage ainsi que des tables de pique-nique. 

RANDONNEE DE 2H : Sentier de la Roche 

Vous êtes maintenant fin prêts et échauffés ! Il est tant d’attaquer une vraie randonnée donc le niveau est intermédiaire. Je parle là du Sentier de la Roche. Le départ de la promenade est en face du Centre de Découverte. Cette randonnée fait prêt de 2,4km et il vous faudra une bonne heure avant d’atteindre le point de vue, situé à 200m d’altitude environ. 

Il s’agira néanmoins d’une heure de montée. Oubliez les zones de plats reposantes et tranquilles. De la montée et uniquement de la montée, mais sur un sentier très large et bien aménagé. 

Je vous promet qu’une fois le point de vue atteint, vous serez heureux d’avoir fait le déplacement. La vue sur le lac Monroe est incroyable ! Tellement belle que je parie que c’est à cet endroit que vous déciderez de faire votre pause déjeuner. N’oubliez pas de rapporter tous vos déchets dans votre sac, la nature n’est pas une poubelle et un si bel endroit mérite d’être préservé. 

Si vous souhaitez redescendre, vous mettrez entre 30 et 45min. Il est tellement plus facile de descendre que de monter ! 

RANDONNEES COMPLEMENTAIRES : Sentier de la Coulée et de la Corniche

Mais… Si vous êtes toujours en forme, et que vous avez de la chance, vous pourrez poursuivre votre route direction un second point de vue sur le lac. Pour ce faire, vous devez emprunter le Sentier de la Coulée, accessible dans le prolongement de celui de la Roche. Ce passage vous rajoutera une heure de marche et 1,6km mais comme vous êtes déjà quasiment au sommet du Mont, vous n’aurez théoriquement plus à monter très longtemps. 

Je n’ai hélas pas pu faire cette extension puisque le chemin était fermé à mon arrivée pour Travaux. Je ne peux donc pas vous parler plus en détails de cette randonnée mais il parait, d’après les guides, qu’elle est tout aussi incroyable. Elle peut à son tour être prolongé par le Sentier de la Corniche. Ce dernier rajoute à son tour 1h de marché et 1,3km. Ce Sentier est moins en altitude que les précédents. Il offre un point de vue différent sur le Lac. 

COIN PAISIBLE : la Boucle du Lac des Femmes 

Vous serez comme moi, je n’en doute pas, sous le charme incontestable de ce parc. Vous aurez donc sûrement envie d’une dernière petite randonnée avant de poursuivre vers le Village. À cet effet’ vous devriez faire la Boucle du Lac des Femmes. C’est une boucle conçues pour les balades en famille. Elle est donc accessible à tous. 

La première partie du parcours grimpe un petit peu. Disons que c’est simplement pour vous rappeler que vous êtes sur un Mont. Le tour fait 3km et i, à été prévu pour durer environ 1h30. Pour ma part, je n’ai mis que 45 minutes, preuve que le circuit n’est pas très compliqué. 

Le lac est un endroit très paisible. Si vous êtes silencieux, vous pourrez très certainement apercevoir des castors. Il y avait, lors de mon passage, un magnifique nid construit sur le lac. Une prouesse d’architecture et de construction animal. 

Cet article vous a donné des envies d’escapades au Québec ? Ces articles pourront surement vous intéresser : Mes Premiers Pas à Montréal, Sur la Trace des Street Artistes du Boulevard Saint Laurent à Montréal.

SE DETENDRE DANS LE VILLAGE : LA STATION DE SKI DU MONT TREMBLANT 

L’une des choses les plus emblématiques de Mont Tremblant, aux yeux des touristes, ce ne sont ni les stations de skis, ni les sentiers de randonnées (hélas, j’espère cependant vous avoir convaincus précédemment). Il s’agit en fait du Village piéton qui se situe au pied de l’imposante montagne Tremblant. 

En effet, ce village est réputé pour ses toits aux couleurs vives que l’on peut voir à des kilomètres. Il n’est accessible qu’à pieds, et cela même s’il a été bâti autour de la station de ski. Le côté piéton est extrêmement agréable et permet de profiter pleinement de la ballade. Le Village se visite en toute saison ! Nul besoin d’attendre l’hiver. Des activités y sont proposées en tout temps. 

Sous ses allures que je qualifierai de « Disneyland » pour la simple raison que l’architecture est colorée, très propre et très film d’animation. Très belle donc mais suffisamment rare pour être retrouvée nul part ailleurs. Le Village est un endroit parfait pour séjourner. Il y a une multitude d’hôtels et de résidences luxueuses. 

Le Village est peuplé de boutiques de sport, de restaurants et de petites boutiques atypiques. Les activités loisirs, sportives et découvertes ne manqueront pas de combler vos journées. Donc, en sommes, voici les activités que vous pourrez faire au Village du Mont Tremblant. 

FARNIENTE AU VILLAGE

  • Utilisez le télécabine gratuit du Colisée afin de vous hissez au sommet du Village, en profitant d’une vue imprenable sur les constructions colorées. Prenez des photos e faites votre repérage shopping. 
  • Montez à bord de la Télécabine panoramique et grimpez dans le ciel jusqu’au sommet du Mont Tremblant. Vivez une expérience à couper le souffle au sommet du pont d’observation, achetez des souvenirs et prenez le déjeuner au sommet de la montagne. 
  • Votre appareil photo n’aura jamais autant servi qu’au Mont Tremblant, et c’est loin d’être fini. Les façades et toits colorés vous feront de l’œil et vous ne pourrez résister à la tentation. Vous les aurez sous tous les angles et de toutes les couleurs. De quoi vous faire par la suite un joli album photo. 
  • Magasiner. Et oui, c’est ainsi que l’on dit par ici. Le shopping dans les boutiques outdoor luxueuse, et d’autres plus abordables. Des vêtements chauds, douillets et de qualité dans laquelle vous n’aurez qu’une envie : vous blottir. Attention cependant car au Québec les prix indiqués ne prennent pas en compte les taxes. La note à la fin sera donc plus salée que prévue. 
  • Découvrir les petites boutiques atypiques. Ma préférée, et de loin, reste celle qui vend des pyjamas en forme de grenouillère, y compris pour les adultes. Des motifs de caribou, de montagne, des formes colorées et joyeuses. Loin d’être sexy, les pyjamas invitent néanmoins à se blottir l’hiver au pied d’un feu de cheminé dans un super chalet perdu dans la montagne. Une invitation en soit. Il y a aussi une boutique de souvenirs, évidemment. Et, enfin, le TBar qui est une boutique vous permettant de créer un t-shirt à votre image en le customisant à souhait. Une alternative au traditionnel souvenir de vacances. 

GOURMANDISES ET PAPILLES EN FOLIES

  • Ne passez pas à côté de BeaverTails sans déguster une Queue de Castor. Pour ceux qui ne connaissent pas encore, il s’agit d’une gourmandise sucrée. Sorte de pâte à pain aplati finement puis frites. Elle est recouverte de la garniture de votre choix. De la classique à base de sucre et de cannelle, à ma préférée la pâte choco-noisette et morceau de bretzel. Il y en a vraiment pour tous élus goûts. Ce n’est pas aussi lourd que cela parait. À dire vrai, j’ai été surprise de la manière dont cela se mange tout seul. C’est beaucoup moins lourd qu’un beignet. À mon avis, où que vous soyez au Canada, vous devrez en manger au moins une fois. 
  • Nous sommes dans le sucré donc laissez vous tenter par une glace crémeuse au sirop d’érable de la Cabane à Sucre. Ce met typique du Canada est un régal pour les amateurs de sirops d’érable, dont je fais partie. Directement réalisée sur de la neige, c’est à la fois bon et divertissant. 
  • Enfin, sur le plan sale, de nombreux restaurants seront vous ravir. Entre le Shack et la Forge au pieds des remontées mécaniques, ou les petits restaurants longeant la rue principale, vous n’aurez plus qu’à faire votre choix. Bien évidemment, je vous recommande de tester la Poutine, si vous ne connaissez pas encore. Celle de la Forge n’est pas la meilleure pour être honnête. Mieux vaut vous diriger vers la Poutinerie Smoke dont c’est la spécialité. Ce restaurant propose des Poutines végétariennes, à la viande, au bacon, au cheese… le plus difficile sera de faire votre choix. 

LE CLOU DU SPECTACLE : Tonga Lumina

Lorsque le soleil se couche, les lumières s’allument à Tonga Lumina. Cette promenade nocturne se déroule le long d’un sentier de randonnée qui traverse la forêt. Cette marche de 1,5 kilomètre débute par la prise de remontée mécanique dans la nuit noire, éclairé uniquement par une amulette autour du coup. 

Elle comporte ensuite des projections de lumière spectaculaires accompagnées de récits élaborés destinées à nous sensibiliser quant à la protection de la nature et des animaux. Une promenade féerique, magique et mystérieuse. Vous retrouverez votre âme d’enfants, l’espace d’un instant. 

Je vous recommande fortement de réserver vos billets en ligne (vous pouvez le faire la veille). Il y a des départs toutes les 30 minutes, avec un nombre limité de personnes à la fois, afin que chacun puisse bénéficier de la meilleure expérience possible. 

Pour ma part, Tonga Lumina a été la cerise sur le gâteau, bouclant ainsi une journée incroyable en tout point au Mont Tremblant. 

Cet article vous a donné des envies d’escapades au Québec ? Ces articles pourront surement vous intéresser : Mes Premiers Pas à Montréal, Sur la Trace des Street Artistes du Boulevard Saint Laurent à Montréal.

D’AUTRES ACTIVITES A ESSAYER LORS D’UNE PROCHAINE VENUE

Autant profiter de cet article pour faire une petite bucket list pour les prochaines fois, n’est ce pas ? Donc voici, ce qui ne manquera pas de combler mon temps libre :

  • Entrer dans le Casino et peut être faire une partie ou deux. Je ne suis pas fan des jeux d’argents mais le bâtiment du Casino ressemble à un chalet de ski et, rien que pour cela, il mérite qu’on y mette les pieds. 
  • Tester l’un des cinq terrains de golfs présents dans la région. L’un porte même le nom d’un des restaurants du Village où j’ai justement pris un rafraîchissement : le Diable. C’est aussi le nom du secteur donc pas de quoi prendre peur. Le golf semble vraiment très développer dans ce coin du Québec. Sans être expert, il y’a de quoi se laisser tenter par quelques tirs. 
  • Natation, canoë, rafting… avec tous les lacs, plus de 400 rien que dans la région et prêts de 6 rivières, ce ne sont pas les activités nautiques qui manquent. Il faisait un petit peu froid en septembre pour tester tout cela. Je me le note donc sur ma bucket list de l’été prochain ! 
  • Pour ceux qui ne souhaitent pas se mouiller, il y a l’option de la tyrolienne, des parcs aventures dans les arbres, du buggy, de l’escalade, du vélo, de l’équitation… 
  • Quant à l’hiver, il sera l’occasion de patiner sur un lac gelé. Tout comme dans les films romantiques !  Peut être aussi faire de la raquette dans le parc national du Mont Tremblant. Où se laisser tenter par une promenade en traîneau ? 
  • La prochaine fois, j’espère également apercevoir des Cerfs de Virginie. J’ai eu l’occasion de voir des castors, des écureuils et de beaux oiseaux. La prochaine fois peut être y aura-t-il de plus gros animaux. Je n’irai pas jusqu’à citer les loups ou les ours mais peut être des Orignals, des renards, des ratons laveurs, des loutres… ? 
  • Faire de la luge été comme hiver via la Skyline Luge. C’est comme une petite voiturette qui glisse sur une piste prédéfinie. Un grand moment de rigolade en perspective, pour en avoir déjà fait en France. 
  • J’ai aussi entendu parler d’un SPA Scandinave dont les massages font des prouesses. Rien de mieux pour se détendre après une bonne journée sportive. 

Cela m’a donné un goût de « j’y reviens ». Et, sans l’ombre d’un doute, j’explorerai à nouveau le parc et le Village en plein automne lorsque les feuilles auront terminées leur changement de couleur, en hivers afin de découvrir les activités propres à cette saison et au printemps juste pour le plaisir des grands espaces verts beaux et colorés. 

Partager:

Laisser un commentaire