Accueil » L’Anglais ne sera plus un frein dans vos démarches !

L’Anglais ne sera plus un frein dans vos démarches !

L’anglais est l’un des obstacles auquel vous pouvez être confrontées lorsque vous décidez de postuler à une offre d’emploi. Je vous parle en connaissance de cause. C’est pourtant ridicule de s’infliger une telle « peur de l’échec ».

Ce n’est pas parce qu’on vous a répété toute votre enfance que vous étiez « nulle en anglais » qu’il s’agit là d’un fait avéré. Vous avez été jugés par des professeurs éloignés des exigences professionnelles, par vos amis dont le niveau d’anglais n’est pas forcément meilleur que le vôtre. Par-dessus tout, vous êtes restées dans un pays francophone. Alors oubliez tout ce que vous avez entendu car c’est du pipeau. 

Quel que soit votre niveau d’anglais, il existe des méthodes pour progresser. Rien est irrémédiable.

« A language is difficult in inverse proportion to the strength of motivation for learning it »

REG HINDLEY

L’objectif est de vous expliquer comment vous pouvez outrepasser votre timidité, votre manque de confiance en vous, votre peur de l’échec… pour progresser significativement en anglais de façon rapide et efficace. Vous progresserez sans même vous en rendre compte !

Le secret réside dans la régularité et l’assiduité. Il faut que vous ressentiez cette envie d’apprendre et de dépasser la « barrière » invisible de la « honte ». Car cette barrière, vous vous infligez vous-même.

Dans cet article vous trouverez les méthodes que j’ai mises en application. Elles m’ont permis de faire des progrès significatifs. Ce sont des astuces très simples qui, répétées quotidiennement, vous aideront à acquérir du vocabulaire. Ainsi, vous aurez une meilleure l’aisance dans votre compréhension. Le mieux dans tout cela, vous ferez mieux passer vos idées dans cette langue qui n’est pas la vôtre. 😉

Comme vous êtes maintenant un virtuose en Anglais et/ou vous maitrisez à minima les bases pour vous faire comprendre ? Il est tant de sauter dans l’Eurostar direction la grande Bretagne et sa capitale Londonienne. Afin de vous aider à profiter au maximum de votre voyage, je vous ai concocté plusieurs itinéraires, dont les deux premiers sont accessibles en cliquant sur les liens suivants : Découvrir le Centre touristique Londonien, Découvrir le Centre de Londres.

1.REGARDEZ DES SERIES TELEVISEES

La première des techniques à mettre en application dès ce soir, est de visionner vos films ou séries tv en anglais et d’y ajouter l’option de sous-titre afin de vous aider à la compréhension. 

Le Principe :

Dans un premier temps, et selon votre niveau d’anglais actuel, vous pourrez mettre les sous-titres en français. Cela étant je vous recommande vivement de les mettre en anglais. La raison est très simple, avec des sous-titres en français, vous allez lire le film sans tendre l’oreille ni prêter attention à l’anglais. Au contraire, avec des sous-titres anglais, vous allez devoir redoubler d’attention et de concentration. Vous lirez les textes et aurez par la même occasion le son qui vous reviendra aux oreilles, ce qui vous permettra d’intégrer les accents et la prononciation des mots.

Synthèse :

  • Avantage : divertissement et peaufinage de vos compétences liées à l’écoute et à la compréhension.
  • Temps : 45 minutes, si vous résistez à l’envie de regarder l’épisode suivant.
  • Coût : entre 0 et 10€ par mois, vous pouvez paramétrer votre téléviseur afin de choisir la langue de diffusion du film, vous pouvez également regarder les films sur votre ordinateur en streaming sur des sites Internet autorisés, ou alors passez à la version payante en vous abonnant au service VOD de votre choix (Netflix ou Amazone Prime pour ne citer qu’eux).
  • Alternative : vous n’avez pas le temps de faire cela depuis votre maison ? Rendez-vous minimum une fois par mois dans un cinéma diffusant les films en Version Originale. Attention cela étant car bien souvent ces derniers ne sont pas sous-titrés (ce qui est très bien aussi, vous pourrez vous rendre compte que sans comprendre mot à mot chaque phrase, vous aurez tout de même compris l’intrigue et les rebondissements à la fin du film).

Quelle série regarder ?

The Crown. En plus d’accroitre votre connaissance de la langue, vous en apprendrez davantage sur l’histoire du pays. Les acteurs parlent de façon articulée et à vitesse modérée ce qui est parfait dans l’optique de votre apprentissage.

2. LA LECTURE, ALLIEE DE TOUJOURS

Certaine personne, dont je fais partie, dévorent les livres ! Pourquoi ne pas franchir le cap et vous mettre à lire des livres en anglais ? Certes au début on ne comprend pas tout. Il faut laisser le temps à l’histoire de se mettre en place. Au bout de quelques pages, la lecture va se fluidifier et votre compréhension aussi. L’objectif n’est pas de comprendre mot à mot l’histoire. 

Ne traduisez pas chaque mot inconnu non plus car premièrement vous allez perdre un temps fou et de deuxièmement vous allez perdre tout intérêt pour votre livre. 

L’anglais n’est pas conçu comme le français, c’est un fait. C’est pour cela qu’en France nous ressentons autant de difficulté avec cette langue : nous réfléchissons en français et essayons de faire du copier-coller avec des mots anglais. Cela ne fonctionne pas ainsi. 

Le Principe :

Lire des histoires en anglais va vous aider à comprendre la manière dont les phrases sont constituées, à acquérir de nouvelles expressions et à réfléchir différemment. Si au cours de votre lecture, un mot clé revient de façon récurrente et que vous ne le comprenez pas, alors bien sûr il est judicieux d’aller voir sa traduction ! 

Afin d’avoir une traduction optimale je vous recommande les sites Linguee, traduction du mot dans une phrase ce qui vous permettes d’identifier le sens correct car parfois un mot peut avoir plusieurs significations. Deepl, même principe que Google Traduction sauf que ce moteur a été conçu par Linguee et, d’expérience personnelle, ses traductions sont bien meilleures. Sans oublier l’incontournable Wordreference

Synthèse :

  • Avantage : acquisition de vocabulaire, expressions, tournure de phrases, le tout de façon reposante.
  • Temps : 10 minutes ou un chapitre tous les jours, tout dépend de votre assiduité et du temps à votre disposition. 
  • Coûts : entre 5 et 15 € pour un roman acheté en papeterie ou pour un e-book (moins onéreux que les livres papiers). 
  • Alternative : écoutez des audio-books. Si vous n’avez ni le courage de lire un livre, ni le temps pour cela alors passez aux audio-books. Vous pourrez les écouter dans le bus, le métro ou en faisant votre sport. Ainsi, pas de perte de temps et pas de contraintes supplémentaires dans votre calendrier.

Que lire pour débuter ?

La plupart des sites dédiés à ce sujet vous recommanderont de lire les Harry Potter. Pour ma part, je ne les ai jamais lus en anglais car les ayant déjà lus en français, je n’avais pas envie de lire du « réchauffé ».

Je vous recommande « Small Great Things » de Jodi Picoult : très facile à lire, l’histoire est prenante, vous en oublierez que c’était de l’anglais tellement l’histoire est bouleversante.

Personnellement, j’utilise depuis plusieurs années l’application Kobo. Elle est reliée directement à la Fnac mais aussi au site Rakuten. L’avantage c’est qu’elle propose une très large gamme de e-books et audio-books dans toutes les langues.

3. PRENNEZ DES COURS EN LIGNE

Cette méthode peut sembler ragoutante en plusieurs points : elle est payante, elle implique une contrainte d’engagement personnelle forte, elle donne l’impression de retourner sur les bancs de l’école avec tout ce que cela implique derrière. 

Je vous arrête immédiatement ! Sortez de vos terrains battus. Il existe de nombreuses méthodes payantes en ligne qui vous proposent d’apprendre en jouant, d’apprendre seul ou avec des professeurs. J’ai déjà utilisé et payé pour progresser en anglais et, à cet effet, j’ai testé plusieurs applications différentes. 

Le Principe :

Je ne vous parlerai que d’une seule, la seule qui m’a permis de progresser très rapidement, très facilement et avec un coût qui, de prime abord peut sembler « important » mais qui, en prenant en considération le retour sur investissement, n’est pas si couteuse. 

Il s’agit de la Method Callan (online).

Extrait de www.callanonline.com : je vous laisse le soin de la consulter pour obtenir davantage de renseignements concernant la méthode d’enseignement proposée.

Fonctionnement :

  • Ce sont des cours de 30 minutes prodigués via Skype par des professeurs issus des quatre coins du monde dont l’anglais est la langue maternelle.
  • Lors du premier cours, ils discuteront avec vous et vous poserons des questions basiques afin d’évaluer votre niveau (1 pour les débutants n’ayant jamais prononcé un seul mot anglais à 12 pour les natifs).
  • Les leçons suivantes se déroulent via un échange avec le professeur dont l’objectif est de vous faire parler, répéter et répéter encore jusqu’à ce que cela devienne un automatisme et que vous n’ayez plus à réfléchir pour répondre.

Le professeur vous guide, vous explique toutes les expressions, corrige en temps réel vos erreurs et surtout vous motive !

Extrait de www.callanonline.com

Synthèse :

  • Avantage : vous choisissez votre professeur (des petites vidéos sont disponibles) et le créneau horaire de votre choix (tous les jours, de très tôt le matin à très tard le soir), votre confiance sera reboostée à bloc et c’est surtout la manière la plus efficace de devenir à l’aise oralement en un temps record. 
  • Coût : comptez environ entre 10 et 14 € par leçon selon la formule que vous choisirez. Tous les prix sont disponibles ici. La séance d’évaluation de votre niveau est gratuite.
  • Temps : 30 minutes par session
  • Alternative : il existe une autre méthode qui s’appelle Rosetta Stone mais je l’ai trouvé vraiment moins efficace, c’est une série de jeux et de contenus en ligne à consulter librement (après abonnement) afin de s’auto-former. Il est possible d’avoir accès à des professeurs en compléments de ces modules. Nous progressons mais c’est beaucoup plus contraignant et les progrès sont moins rapides. 

Pour tout vous dire, j’ai réalisé une dizaine de séances avec la Méthode Callan et je vous garantis que ma confiance en moi s’est démultipliée ! J’avais à cœur d’utiliser les nouvelles expressions apprises et surtout à cœur de parler anglais. Alors oui au début c’est gênant car on est en Visio, on a peur de dire des bêtises… mais croyez-moi, cela s’estompe au bout de 2 minutes. 

4. DENICHEZ UN CORRESPONDANT

Le Principe :

Avoir un correspondant étranger permet de discuter librement des sujets qui vous plaisent sans avoir de prérequis particulier excepté celui d’utiliser les réseaux sociaux et d’avoir envie de sociabiliser. 

Il existe plusieurs sites Internet qui vous permettront de trouver une personne avec laquelle vous aurez envie de discuter. Il ne s’agit pas là de trouver un site de rencontre, mettons-nous bien d’accord à ce propos. Vous vous rendez sur ce type de site Internet afin de trouver une personne désireuse de partager sa connaissance de l’anglais en échangeant avec vous et, en contre parti, qui aimerait de temps à autre vous parler en français afin de progresser à son tour.

Attention cependant à ne pas tomber dans le piège de la faciliter qui consisterait à ne parler qu’en français. Certes votre interlocuteur progressera grâce à vous mais ne perdez pas de vu que c’est vous et vous-seul que vous cherchez à faire progresser.

Synthèse :

  • Avantage : vous élargirez votre cercle de connaissances et nouerez de belles amitiés
  • Coût : gratuit
  • Temps : cela dépendra de votre assiduité et de celle de votre correspondant
  • Alternative : la présence d’un correspondant permet 1. l’envoi de messages (WhatsApp, Messenger) pour celles et ceux désirant majoritairement améliorer leur syntaxe 2. la réalisation d’appels ou de Visio pour les personnes qui souhaitent progresser à l’oral 3. la rencontre en personne lors de votre voyage ou de celui de votre correspondant.

TOP 3 des sites que je préfère :

  • My Language Exchange est celui que j’ai le plus utilisé. Peu attractif de prime abord, ce site propose des milliers de membres à travers le monde.  Chaque correspondant est présent pour la même raison et chacun œuvre sur le site dans une démarche sérieuse et impliquée. Vous pouvez faire une rapide sélection grâce à un petit moteur de recherche dans lequel vous pouvez choisir la langue à pratiquer et la fourchette d’âge de vos interlocuteurs. L’adhésion est gratuite.
  • Conversation Exchange. Tout comme le précédent, ce site vous permet de discuter par email, chat, vidéo ou d’organiser des rencontres avec les membres internationaux enregistrés sur la plateforme. Le niveau de maitrise de la langue est indiqué, ce qui vous évitera de correspondre avec une personne dont le niveau est trop faible selon vous.
  • Language For Exchange. Ce dernier est destiné à privilégier les échanges de discussions entre les membres, dans le but d’aboutir à un séjour chez l’un ou l’autre des deux correspondants. A priori vous pourrez y parler anglais mais la langue dominante y sera tout de même l’espagnol.

C’est une méthode testée et approuvée. Grâce à cela j’ai pu nouer une belle amitié. Je me suis également servie de cette technique étant plus jeune pour progresser en espagnol. 

5. UTILISEZ DES APPLICATIONS  

Le Principe :

Une multitude d’applications sur téléphone proposant l’apprentissage des langues de façon ludique, pour toutes les personnes ne disposant pas de beaucoup de temps.

Ma petite sœur qui adore jouer sur la tablette, a appris beaucoup de vocabulaire grâce à des applications gratuites comme DuoLingo. Ma belle-maman m’a expliqué qu’à force de 5/10 minutes par jour, ce type d’application l’avait aidée à se remettre dans le bain et à se décrasser en anglais. 

« Enseigner une langue c’est proposer un voyage, l’apprendre c’est partir »

NORBERT KALFON

Je recommande ce type d’application pour vous aider à débuter en anglais, ainsi que pour tous ceux qui ont  « perdu » par manque de pratique.

Synthèse :

  • Avantage : apprendre en s’amusant lorsque nous n’avons pas le temps
  • Coût : la plupart des applications sont gratuites. Certains proposent des abonnements mais ces derniers ne sont pas obligatoires pour accéder au contenu principal de l’application et, entre nous, le temps de réaliser tous les modules gratuits, cela vous laisse déjà de quoi faire
  • Temps : 5 à 10 minutes par jour en moyenne
  • Alternative : la souscription d’un abonnement afin de débloquer des exercices plus avancés

Top 4 des applications que je vous recommande

  • Babbel, l’application que l’on ne présente plus tant sa renommée est mondiale mais le bémol est qu’il faut s’acquitter d’un abonnement d’une dizaine d’euros par mois
  • DuoLingo, entièrement gratuite cette application se compose d’une série de mini-jeux destinés à améliorer votre vocabulaire 
  • Memrise, comme son nom l’indique permet l’apprentissage par la mémorisation de cartes de vocabulaire 
  • BBC Learning World, entièrement gratuite elle vous met dans la peau d’un personnage et vous permets d’apprendre du vocabulaire anglais sous la forme de discussion interactive avec un robot.

6. CHANTEZ VOS TITRES PREFERES

Le Principe :

Chantez sous la douche, dans votre chambre, en faisant la cuisine, en vous levant le matin, en vous préparant, sur le trajet qui vous mène au bureau, chantez n’importe où ! Vous vous dites là que ce n’est pas le meilleur conseil que vous ayez reçu mais vous seriez surpris des bienfaits positifs de cette pratique. 

Il est bien connu que nous apprenons mieux en chantant. La mélodie nous reste en tête parfois pendant des heures. Qui n’a jamais chantonné au bureau une chanson qu’il avait entendu le matin même ? 

Nul besoin de faire de représentation publique, vous pouvez le faire en secret et en toute intimité. Au début cela sera certainement du yaourt alors mon conseil c’est d’aller retrouver les paroles de la chanson sur Internet et de vous improviser un petit karaoké lorsque vous chanterez pour la première fois. Cela vous permettra de mémoriser les paroles. La seconde chose, allez sur les sites qui mettent à disposition les traductions de paroles et lisez là au moins une fois. Connaitre l’histoire va vous aider à associer le vocabulaire anglais de la chanson mais également à retenir le texte. 

Petit à petit le yaourt va laisser place au vrai anglais et vous ne vous retiendrez plus de chanter à tue-tête. Chanter en doublant les voix de vos idoles vous permettra aussi de calquer leur accent.

Synthèse :

  • Avantage : divertissement, bonne humeur et progrès en anglais incontestés
  • Coût : gratuit
  • Temps : 5 à 20 minutes tous les matins
  • Alternative : les vidéos YouTube sous-titrées

Petite Playlist musicale :

  • Bohemian Rhapsody – Queen
  • These Days – Macklemore & Dan Caplen
  • Human – Rag’n’Bone Man
  • Move Like Jagger – Marron 5
  • Wake Me Up – Avicii
  • Thinking out Loud – Ed Sheeran

De mon côté, il y a la musique dès le matin, de Queen à Ed Sheeran, en passant par la Pop UK actuelle, c’est un festival de chansons qui se déroule pendant que je me prépare. Bonne humeur et dynamisme garantis pour le reste de la journée. 

7. BENEFICIEZ DE FORMATIONS

Le Principe :

En France tout le monde a accès à ce que l’on appelle les CPF (compte personnel de formation), ce sont des droits à la formation que vous obtenez et cela quel que soit le statut de votre contrat (CDD ou CDI). En échange du nombre d’heures que vous avez travaillées, vous recevez des quotas d’heures de formation. 

Grâce à ce dispositif français, vous pouvez obtenir jusqu’à 24 heures de formation rémunérée par an. Profitez-en pour demander une formation en anglais. Les formations prodiguées par les entreprises, et les prestataires externes qu’elles font intervenir, sont en liens avec le vocabulaire que vous êtes amenée à utiliser dans le cadre de votre activité mais pas uniquement. Bien souvent, c’est l’anglais parlé, celui de tous les jours, qui est mis à l’honneur. Renseignez-vous auprès de votre entreprise afin de voir ce qui est proposé et inscrivez-vous à la prochaine session.

Synthèse :

  • Avantage : progresser grâce à une l’interaction directe avec des professeurs qualifiés
  • Coût : pris en charge par l’entreprise
  • Temps : sur votre temps de travail, maximum 24h par an
  • Alternative : les e-learnings publiés en interne dans vos entreprises

Aucune honte à avoir, d’expérience personnelle, les formations de ce type sont réalisées entre petits groupes de personnes du même niveau.

8. APPRENDRE GRATUITEMENT L’ANGLAIS AVEC LA NOUVELLE PLATEFORME QIOZ.FR

L’ensemble de cette section  est une mise à jour de mon article initial. Les méthodes évoluant et de nouvelles propositions faisant surface, j’ai estimé bon de vous informer de cette nouvelle possibilité pour apprendre l’anglais. 

POURQUOI CETTE MISE A JOUR ?

Récemment je suis tombée sur une publicité en prenant le métro parisien. Cette publicité parlait de Qioz, la nouvelle plateforme lancée en Ile de France afin d’apprendre gratuitement une la vue étrangère et cela peu importe son niveau. La plateforme serait gratuite pour toute personne vivant en île de France. 

Vous vous doutez bien que cela m’a intrigué et que j’ai bien évidemment testé. Je ne réside plus en Île de France mais j’ai quand même tenté le coup. 

INSCRIPTION FACILE ET RAPIDE :

L’inscription est très simple. Aucun justificatif de domicile ne vous sera demandé, seul un code postal est à renseigné. Entre nous, ce n’est pas très difficile de trouver un code postale. Les villes en île de France ce n’est pas ce qui manque. 

LA PLATEFORME QIOZ EN DETAILS :

Source : www.qioz.fr

La plateforme m’a agréablement surprise. Bien conçue, intuitive, pédagogique et avec des contenus multiples et variés. Lors de votre première connexion un tests vous sera fair afin d’évaluer votre niveau. Suite à cela, les exercices proposés seront adapté à vos aptitudes afin de vous aider à progresser sereinement. Des challenges sont proposés quotidiennement pour nous inciter à travailler sur tel ou tel exercice, à regarder une vidéo ou répondre à un quiz sur une image… 

Les interfaces répondent bien et les exercices ne sont pas très longs. Vous pouvez donc jouer à en faire un ou deux sur votre trajet quotidien pour aller travailler. 

VERDICT FINAL :

Je suis très contente qu’une telle initiative ait été prise. Cette plateforme rivalisent avec d’autres offres payantes existant à ce jour mais elle a le mérite d’être gratuite. Le seul manque est la partie orale. Parler pour apprendre une langue c’est l’idéal ! Néanmoins, hormis ce détail, Qioz propose une offre plus que complète pour apprendre l’anglais. 

Il ne vous reste plus qu’à vous y inscrire ! 

9. CONCLUSION ET ULTIMES CONSEILS POUR FINIR EN BEAUTE

Qui veut voyager loin, ménage sa monture :

Ne commencez pas toutes ces astuces de front car l’objectif n’est pas de les suivre à 200% pendant deux jours puis d’arrêter net par lassitude et perte de motivation. 

L’idéal est de vous créer une routine quotidienne. Pour ce faire, choisissez la technique qui vous attire le plus et mettez la assidûment en pratique. Une fois que cela sera rentré dans vos habitudes, ajouté une seconde méthode à votre routine, et ainsi de suite.

La plupart des astuces que je vous ai donné ne prennent que 15 minutes par jour donc ne vous mettez pas une pression folle. Cela va de soi que plus vous en ferez, plus vous progresserez mais l’objectif c’est aussi que vous y preniez du plaisir et que l’apprentissage de l’anglais soit quelque chose qui vous attire donc ne vous en dégoutez pas en tentant d’en faire trop tout de suite. 

Etendez votre cercle de connaissances anglophones :

N’apprenez pas l’anglais avec des français ! Cela vous parait probablement stupide mais notre accent est affreux, nous ne sommes majoritairement pas les pros des langues étrangères en France, et surtout entre français nous nous jugeons et nous nous jaugeons. Il est plus difficile de parler anglais devant/avec des francophones, que devant des anglophones. 

Pourquoi ? Les anglais, n’ont pas d’autre langue à apprendre que la leur, ils sont de ce fait naturellement plus conciliants avec toute personnes tentant d’apprendre leur langue et ils reconnaissent l’effort fournis. Leur patience n’a pas d’égale. 

La contrepartie est que dès lors qu’ils ont compris le sens de votre phrase, ils ne corrigeront pas vos erreurs… cela peut paraitre problématique dans un sens alors que cela ne l’est pas tant que ça car vous serez en confiance pour la suite de la conversation et, en écoutant leur réponse, vous détecterez votre erreur de syntaxe/conjugaison s’il y en avait une.

N’ayez pas peur de parler Anglais !

Fort de tout ceci, je n’ai qu’une demande à vous faire : prenez confiance en vous et osez parler anglais !

Vous l’aurez compris, il n’y a pas besoin d’être bilingue pour discuter. Le principal c’est de réussir à vous faire comprendre et à faire passer vos idées auprès de votre interlocuteur. A force de pratique, votre anglais s’améliorera de lui-même. Parlez au maximum, c’est la meilleure manière de progresser et c’est aussi la plus belle des manières de prendre confiance en vous. 

« Leaning is a treasure that will follow his owner everywhere »

PROVERBE CHINOIS

Vous maitrisez l’anglais ou le parlez suffisamment bien pour vous débrouiller pendant les vacances ? Je vous recommande vivement d’explorer l’Angleterre. Petit à petit je vais vous publier des itinéraires et des parcours à suivre pour découvrir ce beau pays, très riche culturellement, dans lequel j’habite depuis presque deux années. En attendant, je vous laisse découvrir l’une de ses traditions : le Christmas Jumper !

Cet article vous a plu ? Je vous invite à épingler l’image ci-dessous sur Pinterest afin d’en conserver une trace et de partager mes astuces avec votre communauté. A très vite !

Partager:

Laisser un commentaire