Accueil » Où voir des oeuvres “Street Art” dans les rues de Montréal ?

Où voir des oeuvres “Street Art” dans les rues de Montréal ?

Cela fait presque un mois et demi que je me suis installée à Montréal et je dois bien avouer avoir fait au moins dix fois déjà le Boulevard Saint Laurent. Ce Boulevard est un hymne à l’art. L’art sous toutes ses formes mais surtout l’art des graffitis. Ici, les graffitis s’affichent en grand, sur tous les murs et sont de véritables œuvres d’arts. Pour notre plus grand plaisir ! 

Plus que le Boulevard Saint Laurent, je me suis transformée en chasseuse de tag. J’ai écumé le Boulevard ainsi que ses rues environnantes. J’ai pris en photo parmi les plus belles œuvres urbaines de Montréal. Chaque visite d’amis sur Montréal est l’occasion pour moi de chausser mes baskets et de partir incognito à la conquête de nouveaux graffitis que je n’aurais pas encore vu. Haha une vraie stalkeuse de graffitis !! Ou plutôt, une fan conquise par l’ambiance qui se dégage de Montréal. 

Le Boulevard saint Laurent est l’apogée du périple puisqu’il célèbre chaque année un festival qui s’appelle les Murals. Ce festival international met à l’honneur la créativité qui se dégage de l’art urbain. Il dure environ 2 semaines. Les artistes élus recouvrent les anciennes œuvres pour créer une nouvelle. 

Vous l’aurez compris, ce quartier est un musée à ciel ouvert, gratuit pour notre plus grand plaisir.

Même région mais autre ambiance, échappée vous de la ville de Montréal et découvrez le Parc National du Mont Tremblant, à moins de 2h de route de la ville.

QUELQUES REPÈRES AVANT DE COMMENCER 

Afin de vous faciliter votre chasse aux graffitis, je vous ai répertorié ci-dessous toutes les rues où vous pourrez admirer les plus belles œuvres. 

Pour la petite anecdote, le Boulevard saint Laurent à Montréal est également la rue maîtresse. C’est elle qui divise la ville en deux : ouest versus est. Elle est en quelque sorte le point de repère à connaître lorsque l’on vadrouille à Montréal.

Ce Boulevard est l’une des plus anciennes artères de la ville. Historiquement, le Boulevard séparait les quartiers anglophones des quartiers francophones. Aujourd’hui la mixité est telle que tout le monde est mélangé. Montréal est ainsi une vraie ville cosmopolite. 

Même région mais autre ambiance, échappée vous de la ville de Montréal et découvrez le Parc National du Mont Tremblant, à moins de 2h de route de la ville.

DANS QUELLES RUES ADMIRER LES FRESQUES ? 

Je vais vous lister les rues où j’ai aperçu des fresques, tags et graffitis artistiques en tout genre. Parfois ils seront juste sous vos nez et parfois vous devrez regarder vers le haut si vous souhaitez apercevoir l’œuvre en question. 

Dans cet article, je vais également vous partager les images de certaines œuvres photographiées par mes soins en septembre et octobre 2019. Il se peut que ces dernières aient disparues le temps que vous arriviez à Montréal. Vous aurez ainsi la chance d’en voir de nouvelles. Toute la beauté de l’art urbain réside dans l’éphémère ! 

LES PARKINGS 

Le spot le plus connu d’entre tous est probablement le parking du 3580 rue Saint Dominique. Il donne également sur le Boulevard Saint Laurent. Vous ne pourrez pas le louper si vous sortez du métro Saint Laurent et que vous entreprenez de remonter le Boulevard. 

Sur ce parking, il y a notamment 5 fresques géantes. Ces fresques sont remises au goût du jour chaque année lors du festival Mural, par de nouveaux artistes. 

En ce moment, il y a une œuvre de pop art que j’aime énormément et qui sensibilise inévitablement sur les violences conjugales. Il y en a également une autre impressionnante et majestueuse avec ses statues aux tons violacées qui leur donne un aspect tant grec que divin. 

En traversant le boulevard, un autre parking fait face, lui aussi hôte d’œuvres majeures. Ma préférée se situe dans la petite ruelle présente dans ce second parking, où différents personnages représentent notre société et les différentes personnalités que l’on croise sur nos chemin. Cette œuvre est très photogénique. Un excellent spot instagram ! 

RUES AU CROISEMENT DU BOULEVARD SAINT LAURENT

Plusieurs rues croisent perpendiculairement le Boulevard Saint Laurent. Elles sont l’occasion de bifurquer un peu dans votre promenade et d’admirer un panel de graffitis très diversifiées. 

Il y a par exemple la rue des Pins. À l’angle du boulevard saint Laurent et de la rue des Pin, se trouve le tag le plus connu de Montréal : la Grand-mère qui a été dessinée en 2013 par A’Shop. L’œuvre est toujours présente sur ce mur. Cette mythique mamie avec sa bonbonne de peinture à la main est l’incarnation du quartier. Moderne mais pourtant pas tout jeune. Dynamique ! Coloré ! Et bien vivant. 

Aux abords de la rue Napoleon, en levant les yeux vers le ciel, vous verrez un portrait géant de Léonard Cohen. Sur les murs des magasins et restaurants voisins, c’est un visage portants les références de Batman et Superman, ainsi que le portrait moderne d’un jeune homme devant lesquels vous pourrez poser. Pour information, de l’autre côté du boulevard, sur la même rue, un tag abstrait représentant une sorte de gomme, attend timidement d’être maté par vos soins. 

Même région mais autre ambiance, échappée vous de la ville de Montréal et découvrez le Parc National du Mont Tremblant, à moins de 2h de route de la ville.

Au niveau de la rue Duluth, une boutique est entièrement décorée avec l’image d’un kraken en relief. En levant la tête et en prenant un petit peu de recul, vous constaterez que les tentacules du Kraken s’étendent sur différents murs en arrière plan. Toujours dans cette rue, en ce moment nous pouvons voir le visage de femmes ainsi que le tag d’une scène de pique nique. 

Si vous poursuivez vers la rue Marie-Anne, vous apercevrez un restaurant dont la façade entière est customisée. C’est le restaurant Omnivore. Dans les parages il y a une multitudes de petits graphiques qui feront le plaisir de vos yeux. 

Vers la rue Sherbrooke, soit tout en bas du boulevard, un autre restaurant est décoré mais cette fois ci avec Marie Poppins. Dans le voisinage, un dernier restaurant est quant à lui arboré de motifs bleus à tendances amérindiennes. Toujours dans la thématique des restaurants, en face du Juliette et Chocolat (où je vous recommande d’ailleurs de faire une pause goûter : c’est le paradis du chocolat !), un tag représente actuellement 3 visages de femmes. 

Enfin, afin de clôturer les rues jouxtant le Boulevard Saint Laurent, rendez vous à la rue Guibault. Le bar appelé Dirty Dog est recouvert de motifs à impression schtroumpfs. À son bord, des hippopotames ont été mis en relief sur le sol. Vous pourrez vous reposer dessus le temps de quelques photos. De l’autre côté du boulevard sur cette même rue, c’est une femme géante, recouverte de cartes de jeux qui vous attendra sagement. À moins qu’elle ne soit recouverte d’ici là par un autre motif. 

SUR LA RUE DU MONT ROYAL

A un moment donné, en remontant le boulevard Saint Laurent, vous aller croiser la rue du Mont Royal. Cette rue, comme bien d’autres, est le berceau d’œuvres majeures dans le domaine du street art à Montréal. C’est également une rue très Franco-française. Elle se situe au milieu du quartier que l’on appelle le plateau. Quartier où les français aiment élire domicile (et je les comprends !). 

Au croisement de la rue du Mont Royal et de la rue Bullion, vous trouverez notamment une œuvre que j’adore, représentant, entre autres, Piscou. Le dessin est vivifiant avec ses couleurs intenses et ses superpositions d’images. J’adore ! 

Au niveau de la rue Esther, c’est titi (de titi et gros minet) qui jalonne le mur. Ce dernier semble se faire tirer les bretelles par des femmes en colère. Il y a un décalage tel dans ce dessin, qu’on ne reste pas indifférent devant. 

Enfin, au niveau de la rue Drollet, vous pourrez voir un Gorille. 

CAP SUR LA RUE RACHEL 

Je ne peux bien évidemment pas lister de façon exhaustive toutes les rues, car cela reviendrait à créer un annuaire. Cependant, voici quelques coins de rues qui pourraient vous intéresser : l’angle de la rue Rachel et de la rue Bullion dont nous avons parlé un petit peu plus haut (en ce moment il y a un dessin de Lynx) et la rue Rachel avec la rue de l’Hotel de Ville (un mur est coloré de façon graphique en jaune et violet). 

Même région mais autre ambiance, échappée vous de la ville de Montréal et découvrez le Parc National du Mont Tremblant, à moins de 2h de route de la ville.

TOUJOURS PLUS DE STREET ART DANS MONTRÉAL 

Enfin, pour les gourmands qui en veulent toujours plus, voici une dernière petite compile des spots à ne pas manquer : l’angle de la rue Clark avec la rue Evans, celui de la rue Saint Dominique avec la rue Pins, l’intersection entre Pins et la rue de l’hôtel de ville où l’on aperçoit en ce moment une immense peinture représentant des femmes entremêlées et liées par une écharpe. 

Puis, évidemment tous les croisements avec la rue Roy, qui sont la rue Hôtel de Ville (in oiseaux noir et blanc est accompagnée d’une citation), la rue Bullion (on y trouve des animaux et un portrait, au niveau des Terrasses Roy), la rue coloniale (un tag d’inspiration nature est voisin d’un autre inspiration égyptienne). 

Même région mais autre ambiance, échappée vous de la ville de Montréal et découvrez le Parc National du Mont Tremblant, à moins de 2h de route de la ville.

LE MOT DE LA FIN

Faire une ballade montréalaise sur le thème du street art est un moyen de découvrir la ville avec des yeux différents et sans avoir à suivre un traditionnel parcours de « guide touristique ». La découverte se fait de façon spontanée. Laissez vous guider par votre instinct et faite confiance à la spontanéité de votre promenade. 

Car, vous l’aurez compris, entre les petits spots, les grands espaces, les boulevards et ses artères secondaires, les petites ruelles… Le Boulevard Saint Laurent et, plus largement, Montréal, n’ont pas fini d’exploiter votre curiosité ! De vous surprendre ! De vous émerveiller ! 

Alors tous à vos baskets car l’exploration ne fait que commencer et si vous êtes comme moi, vous tomberez très vite amoureux de cette magnifique ville Québécoise. 

Partager:

Laisser un commentaire