Accueil » S'initier au ski de fond au Mont Saint-Bruno, à 30 min de Montréal

S'initier au ski de fond au Mont Saint-Bruno, à 30 min de Montréal

Il y a quelques jours, les Parcs Nationaux du Québec ouvraient leurs portes au Public, l’occasion parfaite pour tester de nouvelles activités au Mont-Saint-Bruno ! En effet, le Mont-Saint Bruno présente l’avantage d’être accessible facilement et rapidement en transports en commun et d’être à seulement 30 minutes de Montréal.

Qui plus est, avec la neige qui est tombée ces derniers jours, ls conditions parfaites sont réunies pour essayer la pratique du Ski de Fond. Le Parc réserve bien évidemment une multitude d’autres activités en plein air, dont je vous parlerais juste en dessous.

D’autres escapades susceptibles de vous plaire, à faire en hiver dans les environs de Montréal : que faire au Québec en plein coeur de l’hiver, les patinoires et les sentiers glacés à découvrir, ainsi qu’une évasion aux Chutes de Montmorency.

COMMENT S’Y RENDRE ?

Vous pouvez toujours emprunter une voiture mais cela n’est pas très rentable étant donné que le mont saint Bruno n’est pas très loin de Montréal. C’est pourquoi, à partir de la station de métro Longueuil Université, terminus de la ligne jaune, emprunter le bus 299 jusqu’à la station Parc du Mont Saint Bruno. Le trajet en bus fait environ 30 minutes. 

Attention, nous sommes à Longueuil et non plus à Montréal. Il faut donc acheter un billet aller et retour (7$ au total). L’avantage de cette ligne c’est qu’elle est appelé la ski bus. Donc en se rendant au parc en bus pendant l’hiver, et en conservant votre reçu d’achat, vous bénéficiez de réduction sur la location du matériel (jusqu’à 50%). 

L’avantage de ce mode de transport, en plus d’être économique, c’est qu’il est confortable, pratique et rapide. Les familles privilégient l’usage de la voiture ce qui fait que le bus n’est pas très rempli. Autre point qui m’a mis le sourire aux lèvres, c’est que la majorité des personnes viennent avec leur matériel de ski : ski alpin, ski de fond, snowboard étaient de la partie lors de mon expédition. 

En quelques minutes seulement nous quittons donc l’aspect citadin et avons immédiatement la sensation d’être à la campagne, de partir en vacances. Cela promet d’être une belle journée ! 

Le bus s’arrête à l’entrée du parc, il suffit donc de remonter à pied les 300m qui séparent la route principale de l’entrée du parc. 

LE PARC DU MONT-SAINT-BRUNO 

Il faut s’acquitter d’un billet d’entrée au prix de 8,75$ hors taxes. Il est également possible de prendre un pass accès illimité aux parcs nationaux, moyennant 79$ hors taxes.

BON PLAN : LES JOURNEES SEPAQ

Pour tirer pleinement profit de ce magique parc et à moindre frais, je vous recommande de venir au Mont Saint-Bruno lors de la journée porte ouverte SEPAQ : l’entrée dans le parc est gratuite ce jour là, en guise de cadeau un autre billet par personne vous est offert afin de revenir ou de visiter l’un des autres parcs SEPAQ.

En complément, lors de cette journée portes-ouvertes, un grand nombre d’activités sportives sont proposées gratuitement. En effet, la location du matériel est offerte aux visiteurs et cela sans limite de temps.

Personnellement, c’est lors de la journée SEPAQ qui a eu lieu le 25 Janvier dernier que j’ai découvert le parc du Mont Saint-Bruno et plus particulièrement le ski de fond classique.

QUE FAIRE AU MONT-SAINT-BRUNO PENDANT L’HIVER ?

Avant de partir, pensez à vérifier les conditions de neige directement sur le site de SEPAQ. 

SE RENDRE AU KIOSQUE DECOUVERTE :

Le Centre de Découverte se situe juste après les parking, au début de la majorité des pistes du parc. Au sein du Kiosque, vous obtiendrez un plan du parc mais également tous les renseignements nécessaires pour que votre visite se déroule à merveille. C’est aussi l’endroit où vous pourrez louer les différents matériels sportifs.

Evidemment, le kiosque propose une petite boutique souvenir, une cafétéria et parfois s’y trouve aussi un FoodTruck. Lorsque j’y étais, le FoodTruck en question vendait une Poutine au porc effiloché délicieuse et vraiment pas chère (15$ taxes incluses pour le grand format).

EXPLORER LES PISTES DE SKI DE FOND :

Le Parc du Mont Saint-Bruno propose plusieurs pistes avec différents niveaux de difficultés. Pour ma part, j’ai fait 2h de ski de fonds. Pour une initiation je ne suis pas mécontente. D’autant que le mouvement n’est pas aussi facile à assimiler qu’il n’y parait.

J’ai emprunté le tracé 2 puis le 1, me faisant passer à côté du lac Seigneurial puis du lac des Bouleaux. Les deux blancs comme neige ! Impossible de deviner qu’un lac se cache sous la couche de poudreuse.

Le parcours ainsi emprunté est accessible à tous, débutant compris. Il présente divers reliefs avec des montées, de grandes lignes droites plates ainsi que quelques petites descentes plutôt fun (et reposantes pour les gambettes).

Au total, ce parcours représente environ 6km. Croyez moi, 6km cela parait peu, mais cela laisse largement le temps de se dépenser et de transpirer ! 6 petits kilomètres pour tirer la langue sous l’effort et faire de jolies photos enneigées.

S’AVENTURER SUR LES SENTIERS DE FATBIKES :

  • Prix de la location de vélo : à partir de 20$ pour 1h
  • Pistes disponibles pour cette activité : environ 14km

Le parc possède plusieurs pistes pour les amateurs de Fatbikes. Les fatbikes, ce sont ces vélos avec leurs larges roues. Vous ne pouvez pas les manquer ni les confondre avec d’autres vélos !

Les pistes disponibles pour la pratique de cette activités dans le Parc sont de niveau difficile voir très difficile d’après les recommandations fournies par le Kiosque de Découverte. Cependant, j’ai pu constater que certains jeunes adolescents s’y aventurent, j’en déduis donc qu’avec une bonne condition physique, cela reste accessible au plus grand nombre.

FAIRE DE LA RANDONNEE ? OUI MAIS EN RAQUETTE :

  • Prix de la location de raquette pour un adulte : dès 18$ la journée
  • Pistes disponibles pour cette activité : plus de 10km

Enfin, il est possible de s’essayer à la randonnées en raquette. Cette activité est plus paisible mais néanmoins sportive. Elle est accessible au plus grand nombre.

Bien évidemment, il est tout à fait possible de faire de la randonnées classique si vous êtes équipés de vos meilleures chaussures d’hivers, résistantes au froid et à la neige. Des sentiers sont adaptés à cet effet.

QUELQUES DESCENTES EN SKI ALPIN & SNOWBOARD (PLANCHE A NEIGE) :

L’entrée pour le ski alpin est 1km plus loin. Il faut donc descendre une station de bus plus tard. Il n’y a pas 36 pistes mais tout de même de quoi s’amuser à ski ou à snowboard. 

L’ETE AU PARC DU MONT-SAINT-BRUNO ?

Comme tout grand parc naturel, celui du Mont Saint-Bruno offre un panel de loisirs pour petits et grands pendant l’été. Etant donné que j’y suis allée pendant l’hiver, je n’ai pas encore pu les tester, mais voici une liste de ce qui est proposé (de quoi agrandir la Bucket List et surtout une bonne raison de revenir d’ici quelques mois) :

  • Parcourir les sentiers de Randonnée pédestre ou nordique 
  • Descendre les pistes de vélo à toute allure et passer un agréable moment entre amis 
  • Se perdre en Kayak et Canoë sur l’un des 3 Lacs du parc 
  • Travailler ses bras sur un Paddle (nom québécois : le surf à pagaie)

RETOUR SUR MONTREAL

Rien de plus simple pour rentrer sur Montréal. Il suffit de reprendre le bus 299 à l’entrée du parc jusqu’à la station de métro de Longueuil Université. Puis, d’emprunter la ligne jaune qui ramène sur Montréal.

Attention, la STL est une entreprise bien différente de la STM. Il faut donc racheter un titre de transport équivalent à un passage pour 3,50$ (et oui… même si ce n’est que pour une station, pas le choix que de racheter un ticket et cela même si vous avez un abonnement mensuel ou annuel sur votre carte Opus). 

De la même manière, ce que j’ai appris à mes dépends, c’est que le billet de bus n’est pas compatible avec ce fameux billet de métro. Il est donc, quoi qu’il arrive, obligatoire d’acheter un nouveau ticket de métro.

D’autres escapades susceptibles de vous plaire, à faire en hiver dans les environs de Montréal : que faire au Québec en plein coeur de l’hiver, les patinoires et les sentiers glacés à découvrir, ainsi qu’une évasion aux Chutes de Montmorency.

Cet article vous a donné le goût de vous aventurer hors des sentiers battus et de tester de nouvelles activités sportives hivernales ? Laquelle prévoyez-vous d’essayer ? Laquelle pratiquez-vous régulièrement ?

En attendant, n’oubliez pas de vous abonner à la page Facebook du blog, et d’épingler l’image ci-dessous sur Pinterest dans l’un de vos tableaux dédiés au Canada. A très vite pour de nouvelles aventures !

Partager:

Laisser un commentaire

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
error

Vous aimez le blog Lemon & Coconut ? Partagez-le sur les réseaux sociaux :)