Accueil » Échappée de 3 jours au Sud de la Bretagne

Échappée de 3 jours au Sud de la Bretagne

Aujourd’hui la canicule bat son plein. Tout le monde en France travaille et souffre à cause de la chaleur guettant la moindre zone d’ombre et le moindre ventilateur actif. Pour ma part, je suis en repos et je compte bien profiter de ce temps libre. J’ai donc décidé de me rendre en Bretagne ! 

Mon ami ne connaissant par bien cette belle région française, je nous ai constitué un petit programme sur plusieurs jours afin qu’il en découvre au moins une bonne partie. J’ai choisi pour cela de cibler le sud de la Bretagne : de la presqu’île de Quiberon jusqu’à Saint Nazaire, quitte à tricher un petit peu en redescendant sur la côte. 

Mon itinéraire breton ayant porté ses fruits, je vous en partage les grandes lignes dans cet article. J’espère qu’il, vous donnera envie d’aller à votre tour en Bretagne. 

JOUR 1 : ENTRE CŌTE SAUVAGE, DOLMENS ET COLOMBAGES

QUIBERON

Notre expédition bretonne démarre par la bien célèbre presqu’île de Quiberon. Nous traversons toute l’île en voiture en empruntant au maximum les petites routes afin de profiter du paysage, jusqu’à atteindre la côte sauvage. 

Aucun souci de parking puisqu’il y en a beaucoup tout le long de la côte. Ne reste plus qu’à en choisir un, chausser ses basket et errer le long de la côte, respirant ainsi la bonne odeur marine qui s’en dégage. 

L’endroit est idéal pour les randonnées (peu difficiles) et le vélo. Il y a d’ailleurs beaucoup de promeneurs et de cycliste mais nous sommes encore loin de la foule massive, ce qui rend la ballade de agréable. 

Vous pouvez marcher dans les rochers lorsque la marée est basse et visite le village se trouvant au bout de l’île avec son jolis petit port. 

Je vous conseille ensuite de reprendre votre voiture et de vous garer à la Pointe du Conguel. Là encore vous aurez la possibilité de vous stationner sur un parking gratuit. 

À partir de ce point c’est promenade sur le chemin sableux, bouffée d’air frais, nature et ambiance paisible. Tout au bout de la pointe vous y découvrirez un jolie point de vue donnant sur une île rocheuse assez volumineuse, ainsi que sur un petit îlot de sable entouré d’une mer turquoise. 

Les plus courageux d’entre vous pourront se baigner. Pour ma part, bien qu’il fasse a minima 40 degré aujourd’hui partout en France, ici à Quiberon le thermomètre avoisine les 19 degrés et la brume s’est levée bien que nous soyons en fin de matinée. La baignade sera pour une prochaine fois 😉 

Visitez incontestablement le centre ville de Quiberon ! Très mignon, accompagné de son port, de son centre ville animé et de ses espaces adaptés pour la réception de touristes, vous aurez de quoi vous y occuper. 

En repartant de l’île, vous passerez à côté du fort de Penthièvre. Il s’agit désormais, sauf erreur de ma part, d’une base militaire. Il n’empêche que le bâtiment imposant et qu’il mérite le coup d’œil. 

 CARNAC

Tout proche de Carnac, se trouve le lieu dit de Le Ménec. Cet endroit représente le point de départ d’un impressionnant site historique, celui des mégalithes ! 

Les mégalithes sont des stèles de pierres, des dolmens, des menhirs et des tumulus. Autrement dit, c’est une immersion dans les origines de la culture bretonne. 

Entre nous, avant de me rendre sur place, je n’avais pas idée de la grandeur de le droit. Des milliers de stèles sont dressées les unes à côtés des autres, fort bien alignées, et cela sur des kilomètres et des kilomètres. 

Au départ de la découverte, car le site s’étend sur plusieurs villages et lieu dits, vous trouverez la Maison des Mégalithes. L’accès est libre et donc bien évidemment gratuit. 

À l’intérieur une exposition fait part de la découverte des stèles plusieurs centaines d’années auparavant. L’exposition est très sympathique. Le bâtiment rond et moderne mets en valeur les éléments présentés. Qui plus est, une projection d’une dizaine de minute nous en apprends davantage sur les stèles, leur signification, la manière dont elles ont été érigé et l’importance qu’elle avaient jadis. Une vidéo à ne pas manquer ! 

Une fois l’exposition terminée (en moins de 30 minutes, elle n’est pas très grande), il faut alors reprendre la route et partir à la conquête des autres points de vue : dolmen, tumulus… Ils sont repartis sur plusieurs autres sites, très facilement et rapidement accessibles par la route. 

VANNES

En poursuivant le périple le long de la côte sud de la Bretagne, un point d’étape essentiel est la ville de Vannes. Cette ville possède une architecture atypique, notamment avec ses maisons à colombages colorées. J’adore m’y promener et m’y rend d’ailleurs régulièrement. A Vannes, les activités ne manquent pas !

Vous pouvez vous promener le long de son port, où des animations culturelles ou sportives sont régulièrement mises à l’honneur. Je vous conseille également l’aquarium de Vannes. Il n’est pas très grand mais on y découvre des espèces de poissons sublimes.

Le centre ville de Vannes est bien évidemment le plus jolie à voir. Vous pourrez vous accorder une pause autour d’un kouing-amann ou d’une délicieuse glace, avant de reprendre la visite. Les jardins, remparts et le châteaux font bien évidemment partis des immanquables.

Vannes est une ville bretonne où il fait bon prendre son temps.

JOUR 2 : AUTOUR DES MARAIS SALANTS

GUERANDE

Guérande est une jolie petite ville incontournable du sud de la Bretagne. Son centre ville historique en particulier, est d’un charme redoutable avec ses vieilles pierres grises. À Guérande, vous pourrez vous promener dans le centre ville piéton. 

De petites boutiques proposant les spécialités locales vous y attendent : kouign amann (la meilleure est chez Kouign Bihen, le comptoir du chien assis), sel de Guérande, bol breton avec votre prénom dessus, caramel. Le centre ville est également jonché de petit restaurants proposant de délicieuses galettes bretonnes. 

Enfin, en terme de monument, vous pouvez visiter l’église, La Chapelle mais également les ramparts (la visite est a 4€ par adulte). Ce n’est pas très grand mais cela reste un incontournable et i, est tes agréable de s’y promener. Cela fait la quatrième fois que je m’y rends et j’aime toujours autant m’y détendre. 

LE CROISIC

Port de plaisance avec ses restaurants chaleureux, est l’endroit idéal pour prendre un petit verre ou déjeuner au soleil devant un sublime paysage. Méfiez-vous cependant car happé par le paysage, vous risquez de ne pas voir le temps filer. Un petit port de Bretagne tel que nous nous les imaginons.

Ensuite, je vous recommande la plage de Poulignen, située juste à côté du Croisic, mais ce n’est pas la seule puisque la côte sauvage regorge de petits plages à découvrir et sur lesquelles se dorer la pilule. 

Pour continuer, non loin du Croisic se trouve l’Ocearium. Cet aquarium recense notamment des animaux de la région et quelques autres espèces en voie de disparition telles que les manchots du cap. Vous y découvrirez beaucoup d’étoiles de mer de toutes le couleurs, de poisson colorés dont les degrés Nemo et Dori. Pour ce qui est de la douceur vous serez charmés par le balais des raies. Et, pour ce qui est de la frayeur, vous tremblerez d’admiration devant les requins carnivores tels que les requins taureau.

Je vous recommande vivement d’acheter vos places en avance afin d’éviter la queue à l’entrée, et de préférence d’éviter les grands chasses croisés des vacances scolaires car l’aquarium n’est pas grand du tout, en cas de foule cela devient vite compliqué de profiter pleinement 

LA BAULE

Poursuivez votre route le long de la côte bretonne et vous atteindrez la non moins célèbre ville de la Baule. La concernant, c’est quitte ou double : sois on adore, soit on déteste !

Il faut dire que cette ville balnéaire est un petit peu particulière avec son banc de plage étendue et ses buildings accolés.

Cependant, à La Baule il y a tout. Il y a des animations, des activités sportives, des commerces, du monde, des plages, de la vie. Si vous vous éloignez du bord de plage au profit des petites rues en arrière plan, vous découvrirez d’impressionnantes bâtisses à faire pâlir d’envie.

Encore une fois, la Baule, on aime ou on déteste mais pour se faire un avis, encore faut ii y être allé au moins une fois 😉

PORNICHET

Je ne vais pas m’étendre sur Pornichet car à mon sens cette ville est en tout point similaire à la Baule. Du tourisme en masse, des grands buildings, la plage aux pieds, des animations… encore une fois, on aime ou on n’aime pas ^^

JOUR 3 : CAP SUR LA PLAGE ET LES CHANTIERS NAVALS

SAINT NAZAIRE

Dernière ville étape de Bretagne : Saint Nazaire. Bien connue pour ses chantiers navals, Saint Nazaire est une ville en pleine effervescence. De nombreuses activités sont proposées aux touristes.

J’admets ne pas avoir imaginé qu’il y avait tant de choses à y faire. Entre les plages à proximité, les musées, les chantiers navals… dont certains peuvent être visités, et les animations proposées par la ville. Aucune minute ne sera libre pour l’ennui.

Saint Nazaire, cette grande ville industrielle de Bretagne, est également un puit d’activité pour nous autres touristes. De quoi passer une agréable journée ou après midi en famille.

SAINT BREVIN LES PINS

C’est l’endroit idéal pour s’arrêter faire un pique bique le midi. La plage principale située à proximité du centre ville offre une belle vue sur l’estuaire de Saint Nazaire, son pont et ses gigantesque chantiers navals. Sur la plage, une sculpture géante représentant les os d’un serpent de mer permets de faire de très jolies photos. 

SAINT MICHEL CHEF CHEF

En poursuivant le voyage, en longeant la côte direction le sud, vous atteindrez la base nautique et la grande plage de l’Ermitage.

Pour ma part, j’ai poursuivi ma route  afin d’atteindre la plage de Gohaud à Saint Michel chef chef. Cette plage est top ! Mi juillet il n’y avait pas un chat (mais peut être ai je eu de la chance). 

Située à quelques pas des parkings (Max 10min à pieds), et nichée à flan de parois rocheuses orangées, la plage de Gohaud offre une diversité de loisirs.

Les amateurs de parapente, kitesurf et paddle y trouveront de quoi s’amuser un peu. Les pêcheurs à pied aussi puisqu’à marrée basse, la mer nous révèle des rochers bas gorgée de petites moules.

Tout à droite de la plage, vous apercevrez des cabanes de pêcheurs sur pilotis, très jolies ! 

Cette plage est une belle découverte. Elle est magnifique, il y fait bon s’y baigner et passer un instant en famille. Elle donne la sensation d’être dans une crique et malgré les quelques infrastructures touristiques, l’endroit est très bien préservé. Une pause bien agréable pour terminer la journée. 

NE VOUS ARRÊTEZ PAS EN SI BON CHEMIN !

NOIRMOUTIER

S’il vous reste quelques journées de libres après avoir exploré une partie du sud de la Bretagne, vous devez vous rendre sur l’île de Noirmoutier. Certes, Noirmoutier appartient à la Vendée et non pas à la Bretagne. Cependant, vous découvrirez quelques similitudes avec la région bretonne. 

En effet, les marais salants sont omniprésents sur l’île. Nous nous croirions du côté de Guérande tant il y en a. La plupart des marais sont visitables. Les producteurs proposent des visites et explications quant à la manière dont le sel est récolté. 

Ce que j’ai préféré sur Noirmoutier c’est surtout les parcours à vélos. Moi qui ne suis pas une “vélo addict”, j’ai été agréablement surprise par les itinéraires suggérés. Vous les trouverez en cliquant sur ce lien. Pour ma part, j’ai réalisé le bleu, entre plage, ports et marais. La boucle dure deux heures environ. Il y a énormément de pistes cyclables et de voies aménagées pour le tourisme à vélo. 

Bien évidemment, en repartant de l’île, regardez les horaires des marées puis empruntez le passage du Gois. C’est le point fort de cette journée sur Noirmoutier. La cerise du le gâteau. Le clou du spectacle ! Si vous y allez lorsque la marée est la plus basse, vous pourrez vous garer sur le sable qui jonche la route. Cela vous permettra de mettre les pieds dans l’eau, prendre des photos, grimper sur les passerelles ou ramasser des coquillages. De nombreux pêcheurs amateurs sont au rendez vous. 

PORNIC

Dans la continuité de votre voyage, même si nous ne sommes toujours plus en Bretagne (mais qu’importe, il y a de jolies choses à découvrir également dans le reste de la France), se trouve Pornic.

Pornic est une petite ville au bord de l’Océan. Son port de plaisance est très agréable, de nombreux petits restaurants meilleurs les uns que les autres raviront vos papilles. Pornic est également entouré par de jolies plages. C’est une ville parfaite pour passer une journée en famille, même avec des enfants en bas âge.

NANTES

Enfin, à seulement une petite heure de route à peine, se situe la dynamique et belle ville de Nantes. De nombreuses activités y sont proposées avec les biens connues Machines de l’Ile, pour ne citer qu’elles. Je vous invite à consulter l’article Découvrir Nantes et ses Environs afin d’en apprendre davantage sur les possibilités que vous réserve Nantes (il sera publié dans quelques jours, juste le temps de peaufiner de petits détails 😉 )

J’espère vous avoir donné le goût de l’aventure et avoir suffisamment titillé votre curiosité afin que vous vous rendiez par vous-même en Bretagne découvrir toutes les merveilles que regorge cette région. Les paysages préservés de la côte bretonne avec son air marin ne pourra que vous faire du bien.

D’ailleurs, si pendant votre périple vous découvrez de nouvelles pépites, partagez les avec nous en laissant un commentaire en bas de cette page. Merci par avance pour vos messages 🙂

En attendant, je vous invite à partager l’image ci-dessous en l’épinglant sur Pinterest.

Partager:

Laisser un commentaire