Accueil » Un week-end pour découvrir la ville de Québec

Un week-end pour découvrir la ville de Québec

Quand les envies de changer d’air frappent à la porte, rien de tel que d’y succomber et de partir en weekend ! Fort de ce Mojo du moment, me voici partie pour week-end en expédition. L’occasion idéal de rendre visite à des amis et d’en profiter pour découvrir cette zone du Québec que je ne connais pas encore.

La ville de Québec ne ressemble en rien à Montréal. Perchée sur cette colline, la vue est imprenable sur le Saint Laurent. Les bâtiments sont plus historiques, tout du moins, plus en accord avec la conception que l’on peut se faire d’un monument “historique”.

Les amateurs de cafés, chocolats, restaurants et petits bars seront ravis ! Non seulement les lieux de convivialité sont nombreux à Québec, mais qui plus est ils sont excellents !

Il ne reste plus qu’à embarquer et… en voiture Simone !

Vous cherchez d’autres idées d’expéditions à faire dans la région de Québec ? Pourquoi ne pas tentez l’aventure au Mont Tremblant. Des activités y sont proposées en toute saison, pour notre plus grand plaisir.

L’ESSENTIEL EST D’ARRIVER JUSQU’A QUEBEC

LE CHEMIN DU ROY :

Nous voici fin prêt. Voiture de location récupérée dans notre concessionnaire habituel (Enterprise localisée chez Ford Fortier) avec la bonne surprise d’avoir obtenu non seulement une remise conséquente sur notre location mais aussi d’avoir hérité d’un petit 4×4 au lieu de la petite voiture demandée. C’est donc installés confortablement que nous décidons de prendre le Chemin du Roy afin de rejoindre Québec.

Typiquement, cette route est parallèle à l’autoroute. Exception faite, elle longe le Saint Laurent et passe par tous les villages implantés le long de ce dernier. L’itinéraire est certes plus long que prévu (pour ma part 5h au lieu de 2h45) mais il en vaut la peine. Il y a beaucoup de jolis points de vue, d’autant plus beau avec l’hiver qui commence et la neige qui s’est installée. La région Québec a également fait installé tout du long des panneaux d’interprétation. Ces panneaux donnent des indications touristiques avec toutes les choses à faire et à voir dans les villages traversés. Le chemin est lui aussi très bien balisé, vous ne risquez pas de perdre le « Chemin du Roy » de vue ! 

Pourquoi avoir décidé d’emprunter cette route qui, de prime à bord est deux fois plus longue ? Tout simplement car il s’agit de la plus ancienne voie construite au Québec. Rien que pour cela, elle méritait que nous prenions le temps de la découvrir !

DECOUVERTE DE LA BASSE VILLE :

Nos amis habitant en hauteur, j’ai débuté mon expédition en descendante de nuit les grands escaliers de bois qui mènent jusqu’à la basse ville. Oui, oui, j’ai bien dit de nuit. Non pas que le Chemin du Roy m’ait fait arriver à pas d’heure, simplement que l’hivers, au Québec il fait nuit noire à partir de 16h. 

Dans la basse ville, une rue se distingue particulièrement des autres : la rue Saint Josèphe. Ambiance hipster avec petits café délicieux. D’ailleurs je vous recommande vivement de faire une halte chocolat chaud au Café Pékoé. Leur chocolat chaud à la noisette est à tomber par terre. Celui à la framboise, n’en parlons même pas, une tuerie ! La décoration aux teintes claires avec bois et plantes grasses suspendues en fait un lieu convivial. J’adore ! Comme envie de chiller dans ce super café alors que je viens seulement d’arriver ! 

Dans cette rue, nous trouvons aussi des petits shops originaux vendant des produits plus mignons les uns que les autres. 

L’IMMENSE PONT-AUTOROUTE :

Une fois arrivé au bout de la rue Saint Josèphe, vous tomberez nez-à-nez avec un pont aux imposantes colonne. Mes amis m’ont expliqué qu’il s’agit en fait de l’autoroute qui passe juste au dessus. Initialement, il n’était semble-t-il pas prévu que des québécois habitent dans la vieille ville de Québec. Ils devaient uniquement s’y rendre pour travailler puis, le soir venu, en repartir. C’est à cette époque que fut construit ce pont reliant l’extérieur de la ville au vieux Québec.

Heureusement, le projet s’est vite arrêté et Québec n’a pas été plus dénaturé que cela. Ouf ! Afin d’intégrer l’édifice au paysage, des fresques géantes ornes les murs. Comme je suis une grande fan de ce type d’art, j’ai apprécié l’effort réalisé par la ville. 

DIRECTION LE VIEUX QUEBEC BY NIGHT :

Aller, on se muscle les cuisses et on emprunte à nouveau les escaliers dans l’autre sens. Je peux ainsi vous dire, sans l’ombre d’un doute, que la vieille ville est sacrément  perché en hauteur. Une fois le sommet atteint, cap sur la place d’Youville avec sa patinoire gratuite et accessibles à tous. Si vous n’avez pas vos propres patins à glace, il y a bien évidemment la possibilité d’en louer une paire. La ville a fait installé des enceintes desquelles la musique s’échappe, pour toujours plus de fun. 

La patinoire est à l’entrée de la vieille ville, dans laquelle on s’immisce en franchissant la grande arche. En continuant tout droit, vous atteindrez l’Hôtel de Ville, la Basilique Notre-Dame du Québec dont la restauration s’est achevée cet été.

Mais aussi, et surtout, le marché de Noël allemand. Le marché se tient tout le mois de décembre et s’étale sur 3 espaces différents. Pour ma part, comme il faisait bien nuit, j’ai simplement erré dans les rues en repérages, laissant la visite pour plus tard dans le week-end. Je suis quand même allée jusqu’au château de Frontenac, emblème de la ville de Québec, pour y prendre quelques photos, sur une place entièrement gelée. 

Lorsque vous regardez en l’air, vous identifierez très facilement une tour dont le toit forme une pointe verte. C’est aux derniers étages de cette tour que résiderai le Ministre du Québec. 

DECOUVERTE DES SOIREES FOLLES QUEBECOISES :

La faim finissant par pointer son nez, j’ai bien évidemment succombé à une petite Poutine. J’insiste sur le petite car si vous optez pour la grande, vous ne réussirez jamais à la terminer. Pour ce faire, direction le Snack Bar, qui offre les meilleures poutines de la ville. Au menu, c’est la Cochonne qui a remporté tous les votes de mon assemblée d’amis. Une Poutine avec du Bacon et du jambon. So delicious !! Je suis une grande fan des poutines québécoises.

Puis, quoi de mieux pour digérer tranquillement que d’aller assister à une soirée atypique ? Pour ce faire, direction le Drague qui se trouve être à quelques pas seulement du Snack Bar. Le Drague est une boite de nuit dans laquelle vous pouvez aussi simplement vous rendre pour prendre un verre. Il y a de nombreux espaces à différents niveaux. La soirée de folie !

Tous les vendredis, un show de Drague Queen est organisé. Ambiance lipsync, danse, make up et fête. Une super soirée et de très bon souvenir pour ce premier show de Drague Queen façon Cabaret. Ce serait vraiment dommage d passer à côté. L’humour de la maitresse de cérémonie est décapant. Elle met tout le monde dans l’ambiance et un seul mot règne en maitre : la fête et la bonne humeur. En plus, l’entrée est gratuite et les boissons sont à des prix très corrects pour un établissement nocturne. 

Vous cherchez d’autres idées d’expéditions à faire dans la région de Québec ? Pourquoi ne pas tentez l’aventure au Mont Tremblant. Des activités y sont proposées en toute saison, pour notre plus grand plaisir.

EXPEDITIONS AUX ABORDS DE LA VILLE DE QUEBEC 

LES CHUTES DE MONTMORENCY 

Les chutes de Montmorency sont un incontournable dans la région de Québec. Ce sont, si j’ose dire, les chutes du Niagara locales. Elles sont accessibles en bus, avec de nombreuses navettes mises à disposition des touristes, ou en voiture. Dans le premier cas, il vous faudra une demi-heure pour les atteindre, dans le second, une quinzaine de minutes suffiront. Mon conseil, afin d’optimiser votre visite, est de vous garer en haut des chutes car le parking y est gratuit. Si vous optez pour le parking du bas, vous devrez vous acquitter d’un droit d’entrer pour parquer votre voiture mais également car cela implique que vous devrez prendre le funiculaire pour atteindre le haut des chutes.

Lorsque vous êtes garés, il y a un chemin de traverse en bois qui permet de longer la falaise et d’atteindre plusieurs belvédère avec de majestueux points de vues sur la Cascade. Attention aux glissades en hivers car bois + verglas cela ne fait pas bon ménage. Les belvédères ne sont pas les seuls point d’intérêts puisque vous pouvez également franchir le pont suspendu qui passe juste aux dessus des cascades et ainsi bénéficier d’un panorama à couper le souffle sur le passage dont notamment l’Ile d’Orléans situé juste en face. 

Pour ma part, j’ai eu la chance de voir les chutes dans leur état transitionnelle. L’hiver, en pleins coeur de la saison froide, les chutes gelés pour ne devenir que de la glace. Comme nous sommes au début de l’hivers mais que les températures avoisinent déjà les -10 degrés, certains blocs de glaces se sont déjà formés en contre-bas de la chute. Magnifique ! 

Oh, parlant de météo ! Pensez à bien vous couvrir car il fait plutôt fret !

L’ÎLE D’ORLÉANS 

Nous en parlions précédemment, nous y voici : l’Ile d’Orléans. Je l’ai traversé en voiture avec mes amis. C’est une Ile pittoresque dans un environnement naturel préservé. Très peu d’habitant habitent sur l’Ile. Il y a un petit peu moins de 7,000 résidants, répartis parmi 6 villages sur toute l’étendue de l’ile.

Il n’y a pas beaucoup d’activité à y faire notamment en hiver, ce qui est plutôt bien à dire vrai. Ainsi, les amateurs de la nature y trouveront un réel plaisir à s’y balader. A la belle saison par contre, il est possible de faire le tour de l’ile en vélo ou d’en profiter pour faire le tour de tous les vignobles. De nombreux produits locaux sont offert à la dégustation. Les quelques propriétés présentes sont de très belles maisons, typique des maisons américaines que nous pourrions voir dans les films : en bois, avec un joli porche abrités, de belles couleurs et surtout beaucoup d’espace ! 

En allant à l’extrémité de l’ile, vous découvrirez ce qui est, d’après les rumeurs, la plus belle vue sur la ville de Québec. Nous voyons surtout les usines de papier fumante et la colline de Québec, il est très difficile de repéré les monuments marquants tels que le château de Frontenac, à cause de l’éloignement. Cela ne rend pas grand chose en photo non plus. Cette vue n’en demeure pas moins très jolie. Elle nous invite à profiter du moment présent et à mettre de côté la technologie pour quelques minutes. 

LE PETIT CHAMPLAIN 

Avant d’attaquer la visite du Petit Champlain, nous faisons une pause déjeuner obligatoire. Pour ce faire, direction le Chic Shake juste à côté du Château de Frontenac dans la haute ville. Les burgers sont réalisés sur place avec des produits de qualité ! L’odeur est alléchante et je ne parle même pas du burger. J’ai opté pour le Robuste : pavé de cerf, champignons sauté dans une sauce spéciale, fromage québécois… le tout avec des frites mixte, pomme de terre et patate douce. Une tuerie !! En plus, les prix sont vraiment corrects.

La promenade digestive s’impose et c’est le Petit Champlain qui sera notre destination. Nous empruntons les escaliers situé sur la place devant le château de Frontenac, puis nous laissons guider par la rue descendante jusqu’à atteindre le Petit Champlain. Vous ne pourrez pas le louper. En arrivant sur le dessus de la rue, nous avons une mignonne petite vue sur le quartier. Petit Champlain est en fait la vraie vieille ville de Québec. C’est aussi la partie de la ville que je préfère. A tel point que j’y suis retournée plusieurs fois au cours du week-end. Coup de coeur garanti !

On y trouve de nombreuses petites boutiques, des produits locaux fabriqués au Québec comme je cidre des glaces ou des chaussures en peau façon mocassin de Pocahontas. Il y a également des restaurants tout le long de la rue. Pour Noël, le quartier s’est ornementé de nombreuses décoration et d’un sapin géant au niveau de la Place Royale. Je vous invite, lors de votre première visite, à remonter à pieds du quartier afin de passer à côté de la fresque des Québécois, ce trompe-l’oeil géant présent sur l’une des façades de maison juste derrière la Place Royale. 

PROMENADE DE L’EMPEREUR 

En remontant dans la haute-ville par le même chemin que celui emprunté à l’allée, nous atteignons la Promenade de l’Empereur. A compté du mois de décembre, un parcours familiale en luge d’1km anime l’endroit. De quoi s’amuser en famille ou entre amis.La descente ne coute que 3$. 

La promenade de l’Empereur longe les murailles du Château et de la ville. C’est une jolie ballade, aussi belle de jour que de nuit avec les lumières de la ville en contre-bas, et celle de l’autre côté de la rive, miroitants comme des lucioles. Gare aux glissades pendant l’hiver car une fois encore la promenade s’effectue sur de jolies planches en bois et des plaques de verglas s’y figent lorsqu’il fait très froid.

PLAINES D’ABRAHAM 

Au terme de ce cheminement, nous atteignons les Plaines d’Abraham. Cette vaste étendue qui s’étend sur plusieurs hectares, est l’hôte de festivals et de concerts pendant la période estivale. En hiver, ce sont les skieurs de fonds et les amateurs de luge où de raquette qui se relaient pour profiter de ce que la nature nous offre de meilleur.

Il faut reconnaitre que ces plaines sont splendides. Localisée entre la ville et le fleuve en contre-bas, avec son paysage légèrement vallonné, les Plaines d’Abraham sont à la fois captivantes, ressourçantes et reposantes. Sublime !

QUE VOIR A PROXIMITE DES PLAINES D’ABRAHAM ?

Non loin des Plaines d’Abraham, se trouve l’Hôtel du Parlement du Québec. Cet imposant patient est situé sur le point culminant de la colline du Québec. Autour, se trouvent divers musées ainsi que l’Observatoire et un restaurant sur plateforme tournante pour un dîner avec une vue changeante sur toute la ville de Québec. Enfin, juste en face du Parlement, il y a de très beaux jardins ! 

GRANDE ALLÉE 

J’ai ensuite continué mon chemin et traversé intégralement la Grande Allée. Cette rue est l’équivalent de nos Champs Elysées parisiens. Nous n’y trouvons pas de boutique de luxes cependant, seulement quelques commerce dont la majorité sont des restaurants. La comparaison aux Champs Elysée tient davantage dans le prix des propriétés. Ce sont les plus onéreuses de la ville. Il faut reconnaitre qu’elles sont très belles.

AVENUE CARTIER 

A un moment donné, sur notre chemin, nous avons bifurqué à droite pour emprunter l’Avenue Cartier. Cette dernière se distingue des autres, surtout la nuit, car elle est décorée de grands luminaires ayant la forme d’abat-jour géant. Les abats jours sont unique et représentent des peintures, mots, motifs abstraits. L’Avenue Cartier est vivante ! Cela dénote avec le début de notre promenade. Le quartier vis ! Il y a beaucoup de boutiques et d’endroits où sortir. 

Vous cherchez d’autres idées d’expéditions à faire dans la région de Québec ? Pourquoi ne pas tentez l’aventure au Mont Tremblant. Des activités y sont proposées en toute saison, pour notre plus grand plaisir.

VISITE DU VIEUX QUEBEC DE JOURNEE !

LA BIBLIOTHÈQUE CLAIRE MARTIN

Cette dernière journée débute en douceur par la visite de la Bibliothèque Claire Martin dans le quartier de Saint-Jean-Baptiste. L’établissement est atypique puisqu’il s’agit en fait d’une église ayant été réhabilitée. Elle est gratuite d’accès. Vous pouvez vous y rendre pour admirer les boiseries au plafond, regarder les vitraux, prier dans l’espace réservé tout au fond de l’église, ou tout simplement lire un bon livre et travailler sur votre ordinateur. L’endroit impose la concentration, ce qui est plutôt bon pour une bibliothèque.

LE MARCHÉ DE NOËL ALLEMAND & LA BOUTIQUE DE NOËL 

La période des fêtes et l’occasion rêvée pour écumer tous les marchés de Noël environnant. A cet effet, le Marché de Noël Allemand présent dans la haute-ville de Québec, est le plus célèbre Marché de Noël du Québec, et, parait-il, le plus beau. Il s’étends sur 3 espaces différents. J’ai eu la chance d’assister à la cérémonie de lancement du marché où des shows réalisés par différents artistes se sont succédés dans le froid.

Si vous aimez Noël mais n’êtes pas fan-fan des marchés et de l’abondance de personnes, j’ai la solution pour vous : la Boutique de Noël. Elle est à proximité de la Basilique et du Marché. L’avantage, elle est présente toute l’année. Les produits vendus sont vraiment couteux. Par exemple, une suspension pour le sapin coutent approximativement 20/30$ ! Enorme ! Par contre, vous pouvez vous rendre dans la boutique pour la visiter comme s’il s’agissait d’un Musée. Il y a un étage avec une mezzanine qui offre une vision d’ensemble de la boutique. Parfait pour immortaliser le lieux sur quelques clichés.

LA BASILIQUE NOTRE DAME DE QUÉBEC

Avant de poursuivre son chemin, il y a un arrêt obligatoire à la Basilique Notre Dame de Québec. Elle a été rénovée l’été dernier et modernisée par la même occasion puisque des écrans placés tout le long du bâtiment permettent à tous de voir les cérémonies comme s’ils étaient au premier rang. Ce qui m’a cependant le plus marqué c’est la beauté des combinaisons de couleur ainsi que la peinture du plafonner avec ses motifs nuageux.

L’HOTEL DE FRONTENAC

A force d’en parler, il était grand temps de s’y rendre. Je parle bien évidemment de l’Hôtel de Frontenac. Emprunter le passage qui mène jusqu’à la cours intérieur, car les détails sur les façades sont de toute beauté. Puis, entrée simplement dans l’Hôtel. Il est tout à fait possible de le visiter de façon informel et gratuitement.

Que trouve-t-on dans le Château de Frontenac ? Des plafonds boisés aux teintes bleutées, une ribambelles de sapins de Noël (uniquement pendant la période des fêtes), des galeries d’arts, quelques boutiques de haut standing… Le plus sympa, à mon humble avis, est le bar évolutif qui se trouve tout au fond de l’allée. LE bar est magnifique ! Vous pouvez vous y rendre pour prendre un cocktail ou deux, dans une ambiance cosy. Enfin, vous pouvez diner dans le restaurant accessibles aux non-résidents de l’hotel ou encore tout simplement prendre un Starbucks au rez-de-chaussée.

A la sortie de l’édifice, prenez quelques instants pour profiter de la Terrasse Dufferin. C’est l’esplanade en bois où arrive le funiculaire.

LE PETIT CHAMPLAIN & LE FUNICULAIRE 

Bon, je ne vous avais pas menti : j’adore le Petit Champlain. J’y suis donc retournée de jour et je vous invite à en faire d’autant lorsque vous serez à Québec. Pourquoi y retourner ? Parce que c’est tout aussi beau de jour que de nuit, mais l’ambiance y est totalement différente. La journée, c’est aussi le meilleure moment pour entrer dans les boutiques locales et découvrir l’artisanat québécois. Enfin, les photos rendent quand même beaucoup mieux de jour que de nuit.

Retourner dans le Petit Champlain c’est également l’occasion de jouer au touriste fainéant et d’emprunter le funiculaire. Tellement tentant lorsque l’on voit la cote et les marches qui nous font face en cas de remontée à pieds. La remontée ne coute que 3,50$. Si vous souhaitez en profiter pour prendre la vue en photo, il faudra être rapide car cela ne dure pas longtemps.

PAUSE DÉJEUNER DANS LA BASSE VILLE 

L’heure du départ approche mais il reste encore le temps pour un dernier déjeuner, ce qui me permet de vous partager un super bon plan culinaire. En retournant dans la basse ville, je vous invite à vous rendre au Bureau de Poste ! Il s’agit d’une micro-brasserie québécoise proposant des plats au prix unique de 5,95$. Les mets sont locaux en majorité (Poutine, smoked méat…). Le rapport qualité/prix est imbattable. Pour ce budget vous pourrez même vous laisser tenter par une petite bière. Super ambiance ! Super adresse !

Vous cherchez d’autres idées d’expéditions à faire dans la région de Québec ? Pourquoi ne pas tentez l’aventure au Mont Tremblant. Des activités y sont proposées en toute saison, pour notre plus grand plaisir.

Pour conclure cet article, je dirai simplement que je suis tombée en amour pour Québec. Je réside en ce moment à Montréal dont je suis une fan invétérée mais il faut quand même reconnaitre que Québec est beaucoup plus mignonne. Il y a des bâtiments historiques, une architecture plus travaillée, un vieux centre-ville attrayant, de belles promenades, des points de vues à couper le souffle… Québec est une ville dont on garde un excellent souvenir après y être passé. Une destination à ajouter dans sa Bucket List Canadienne.

Si cet article vous a plu, je vous invite à épingler cette image dans vos tableaux dédiés au Voyage et au Canada. N’hésitez pas non plus à m’ajouter sur les réseaux sociaux. A très vite !

Partager:

Laisser un commentaire